Partout l’extrême droite a tenté de s’immiscer dans les assemblées de Nuit Debout au point de susciter une excellente brochure sur ses nouveaux visages et masques : mais dans quelques villes comme à Bordeaux ou à Blois, les néofascistes ont été repéré-es dès le début et chassé-es comme le raconte le collectif bordelais antifasciste Pavé Brûlant.

Mercredi 20 avril, sur les coups de 20h30, le rassemblement bordelais de la nuit debout a reçu la visite surprise de Jordan Sztang, président du “Cercle Charles Péguy”, antenne du FNJ (Front National de la Jeunesse) à Sciences Po Bordeaux, accompagné d’un certain “Pascal Sanchez”. Se pensant certainement camouflé par la foule, Jordan a cependant rapidement été réconnu et confronté par des participant.e.s au rassemblement. Il a commencé par nier son engagement politique, allant jusqu’à affirmer ne pas se reconnaitre sur une photographie le présentant en conférence de presse aux côtés de Jacques Colombier (secrétaire départemental du FN Gironde). Poussé dans ses derniers retranchements, il a finalement préféré s’eclipser au pas de course avec son petit camarade, tous deux étant visiblement à court d’imagination.

Lire la suite sur le blog du collectif Pavé Brûlant.




Source: