Août 11, 2016
Par Le Chat Noir Emeutier
370 visites


Nous vous informons que dans la soirée de mardi 2 août, suite à une dispute à la maison, notre compagnon Divine a trouvé la police à sa porte. Les merdes sont tout de suite entrées chez lui et ont mené une perquisition, puis appelé la DIGOS [police politique italienne ; NdT]. La presse du régime a écrit que lors de cette perquisition les flics ont trouvé des objets et substances d’utilisation quotidienne qui, une fois mélangés entre eux avec une capacité d’alchimiste, auraient pu devenir un engin explosif. Ils ont trouvé aussi des nombreux écrits anarchistes. Comme tout le monde le sait, chez un anarchiste, même de la soupe périmée peut devenir une arme.

Divine a été emmené au commissariat où il est resté en garde à vue pendant plusieurs jours, sans la possibilité de communiquer avec personne, même pas des avocats. Le lendemain, les journaux parlent d’un individu qui évolue dans le milieu anarchiste – chez qui a été trouvé du matériel explosif – qui a été laissé libre avec une convocation au tribunal. Cette nouvelle est fausse, parce que personne arrive à contacter Divine ou avoir des nouvelles précises sur sa remise en liberté.

Quatre jours après arrive la confirmation que le compagnon est enfermé à la prison de Bologne, avec les accusations mentionnées par la presse, en attendant que le JLD décide de son maintien en détention ou pas.

Qu’on remarque le rôle crapuleux et de couverture des journaflics qui, en donnant une fausse nouvelle, ont permis la longue période d’isolement de Divine. L’acharnement de l’État contre ses ennemis ne nous surprend pas, et la tentative d’isolement ne nous arrête pas dans la tentative d’attaquer l’existant et ses collaborateurs.

Nous sommes aux côtés de Divine, comme nous sommes aux côtés de tous les compagnons qui subissent la répression de l’État, plus que jamais déterminés à poursuivre notre long chemin de révolte.

Plus de nouvelles dés que possible.

Pour lui écrire :

Divine Umoru
Via del Gomito 2, CAP 40127, Bologna

Des anarchistes

[Traduit de l’italien de Croce Nera Anarchica]

*****

Le 9 août, le JLD a confirmé la détention préventive de Divine, avec l’accusation de fabrication et possession de matériel explosif.

[Croce Nera Anarchica, 9 août 2016]




Source: