Mai 3, 2021
Par Sans Nom
223 visites


Bologne, 2 mai 2021 – C’est arrivĂ© une fois de plus, pour la quatriĂšme fois depuis son inauguration le 5 novembre 2019. Des pierres et des actes de vandalisme se sont produits contre le local de l’Anppe, l’association nationale de matons (associazione nazionale di polizia penitenziaria)  situĂ©e via Ferrarese 11/C. Les dĂ©gĂąts se montent Ă  trois mille euros.

L’action de ces inconnus remonte au 1er mai ou Ă  la nuit prĂ©cĂ©dente, et la Digos (DGSI) et le service d’investigation de la PĂ©nitentiaire sont intervenus sur place.  Â» Nous pensons que derriĂšre ce nouvel Ă©pisode se trouvent des motivations politiques, mais si nous n’avons aucun suspect pour le moment Â» a dĂ©clarĂ© le responsable de la structure. Avant les pierres, le local avait dĂ©jĂ  reçu des injures ces derniers mois (« Fascistes, assassins, amnistie Â»).

[Traduit de l’italien. Extrait du journal local, Il resto del carlino, 2 mai 2021]




Source: Sansnom.noblogs.org