Novembre 16, 2016
Par Les Désobéissants
46 visites


Des centaines de riverains des plantations Socapalm/Safacam exigent des compensations justes pour les terres occupées et paralysent les plantations de la Socfin détenue à 38,8% par le groupe Bolloré Deux ans après avoir été reçu par le groupe Bolloré à Paris, Emmanuel Elong, président de la Synaparcam ne décolère pas : « Aucun engagement n’a été tenu. […]




Source: