Août 10, 2021
Par Squat.net
268 visites


Bogotá (Colombie): expulsion d’une ZAD dans le district de Suba

En novembre 2020, une sorte de ZAD s’est mise en place pour protéger les zones humides de Tibabuyes, dans le district de Suba, à Bogotá. Ce territoire, plus grande zone humide de la capitale colombienne,est menacé par des travaux visant à prolonger l’aqueduc de Bogotá.

Ce lundi 9 août 2021, la police est arrivée en nombre pour expulser cette ZAD. Les occupant·e·s de la zone et leurs soutiens ont bloqué l’entrée principale vers la zone humide et l’avenida Ciudad de Cali. Des affrontements ont eu lieu entre les zadistes et la police anti-émeutes de l’ESMAD, qui a noyé la zone sous les lacrymogènes, bien que l’usage d’armes chimiques soit interdit en zones humides… Un chat est d’ailleurs mort asphyxié sous les gaz lacrymogènes.

Lors des émeutes en lisière urbaine de la zone, sur l’avenida Ciudad de Cali, un bus des transports en commun SITP a été incendié, et un autre vandalisé.

L’expulsion est finalement arrivée à son terme. Mais la lutte continue.

[Sources: El Espectador | W Radio | Radio Nacional de Colombia.]




Source: Fr.squat.net