A l’heure de l’urgence climatique, de la catastrophe écologique, les systèmes de pensée consuméristes datant du siècle passé envahissent toujours notre quotidien. Open Sky en est un bon exemple : à Pacé, sur 10 Hectares de terres agricoles saines, en pleine ceinture verte de Rennes Métropole, ce projet porté depuis 15 ans par la compagnie de Phalsbourg et Blot Immobilier est une aberration économique, écologique et sociale.

Economique d’abord, car Open Sky c’est un complexe commercial qui ne créera pas d’emplois, mais déplacera ceux des centre-villes en périphérie, et continuera de vider les petites communes de leurs activités. En continuant de grignotter les sols agricoles, Open Sky s’attaque directement à la souveraineté alimentaire du bassin rennais, nous obligeant à produire toujours plus loin et en hors sol.

Aberration sociétale ensuite, car Open Sky c’est s’acharner dans le modèle du tout voiture, modèle déjà épuisé mais qui continue pourtant de fracturer le territoire entre lieux de vies, de consommations, et d’activités. Open Sky c’est imposer de la consommation pour se gaver et se distraire en oubliant nos problèmes, et ceux de notre monde qu’on achève. C’est ouvrir une nouvelle porte aux marchandises inutiles du commerce mondialisé, souvent injustes et toujours polluantes, en fermant celle du lien au territoire.

Open Sky c’est surtout une aberration écologique : 1400 Places de parking et autant de bitume pour artificialiser, imperméabiliser notre sol, et ainsi ouvrir la vanne des innondations, puis de la sécheresse. Des milliers de tonnes de béton, de métal et de verre, c’est relacher dans l’atmosphère autant de CO2, pour la production des matériaux, leurs transport, la construction, puis la consommation énergétique de ce batiment : lumière, climatisation l’été et chauffage l’hiver. Car Open Sky c’est 10 Hectares, 100 000m2 de prairie bocagère et des millions –milliards- d’êtres vivants qui seront sacrifiés à jamais, sur l’autel du consumérisme, ce fanatisme inutile et destructeur qu’on nous impose pour faire tourner la machine capitaliste.

Il est nécessaire que ce projet soit stoppé, annulé, repensé. Voici pourquoi nous nous y opposons, ainsi qu’à la Compagnie de Phalsbourg, son instigateur, et à son partenaire Blot Immobilier, en charge de commercialiser ces espaces. Voici pourquoi nous exigeons son annulation et que nous militons pour qu’un projet alternatif émerge, un projet respectueux des femmes, des hommes et de la nature. Proposons des alternatives logiques et soutenables, comme l’installation de maraîcher.e.s sur la zone, d’un lieu de vie durable et résilient, d’un centre d’accueil et de formation à l’agro-écologie, etc.

Nous avons proposé à Blot Immobilier de nous recevoir pour partager notre conviction que ce projet est incompatible avec une réelle transition écologique, pour lui suggérer en tant qu’acteur local de renoncer ou du moins d’annoncer un moratoire sur la commercialisation. En effet, sans acquéreur·euse·s identifié·e·s nous sommes convaincu·e·s que la Compagnie de Phalsbourg renoncera

  • lancer les travaux. Notre invitation et sa relance sont restées lettres mortes. Sans succès, nous avons aussi pris contact par twitter ou par téléphone pour obtenir ce rendez-vous. Cette absence de dialogue et de considération nous pousse aujourd’hui à lancer une campagne de protestation pour inciter Blot Immobilier à nous recevoir et à accéder à nos revendications. Conformément à nos valeurs, nos actions seront strictement non-violentes. Elles viseront à perturber l’activité des agences Blot dans toute la Bretagne. Nous revendiquons déjà la prise rendez-vous non honorés auprès des agences et nous annonçons de nouvelles actions, à commencer par notamment l’occupation de certaines agences.

Le mouvement Extinction Rebellion

Fondée en Angleterre, Extinction Rebellion est un mouvement écologiste international. Lancé en 2018, il est déjà présent dans des dizaines de pays. Il a adopté comme signe distinctif le symbole de l’extinction de masse en cours : un sablier au milieu de la Terre indiquant que le temps est compté. Du vert pour le combat écologique et du noir pour la gravité.

Notre mouvement est inclusif : Une participation de chacun·e à la hauteur de ses capacités et de sa volonté d’engagement. Tout.e.s celles et ceux qui respectent les valeurs du mouvement peuvent agir en son nom, individuellement et collectivement. Son organisation est horizontale et décentralisée, ses groupes locaux autonomes, les décisions y sont prises collectivement par consensus.

Nos modes d’action passent par des campagnes de sensibilisation et si nécessaire des actions de désobéissance civile, ciblées, spectaculaires et non-violentes.

Nos revendications sont la reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles et une communication honnête sur le sujet. Nous demandons la réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, grâce à une réduction de la consommation et une descente énergétique planifiée. Nous souhaitons l’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres, à l’origine d’une extinction massive du monde vivant. Nous demandons la création d’une assemblée citoyenne chargée de décider des mesures à mettre en place pour atteindre ces objectifs et garante d’une transition juste et équitable.

Le groupe local Extinction Rebellion

A Rennes le mouvement Extinction Rebellion regroupe déjà plus d’une centaine de militant·e·s actif·ve·s et près de 500 sympathisant·e·s sur ses réseaux sociaux. Le groupe a décidé de se mobiliser contre Open Sky car ce combat est fédérateur bien au-delà des milieux militants et urgent car les travaux menacent de commencer.

Le groupe organise par ailleurs des soirées d’informations sur le dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité pour sensibiliser les citoyen·ne·s aux enjeux et faire connaître les codes de la désobéissance civile non-violente.

Love & Rage, EXTINCTION REBELLION Rennes

Contact : extinctionrebellion.rennes protonmail.com


Article publié le 18 Juin 2019 sur Rennes-info.org