Appel des organisations CGT, FSU, Solidaires du Loir-et-Cher pour le 1er mai et contre la loi Travail.

Le 1er Mai 2016, tous dans la rue pour de nouveaux droits et garanties collectives des salariés !

Les nombreuses initiatives, grèves, manifestations et rassemblements qui se sont multipliés depuis le 9 mars renforcent la détermination des organisations syndicales de salarié-e-s, de lycéen-ne-s et d’étudiant-e-s à obtenir le retrait du projet de loi travail et gagner de nouveaux droits pour les salarié-e-s. Le mouvement est majoritaire dans l’opinion. Le gouvernement doit enfin entendre ces revendications et cesser de répondre aux exigences du patronat.

Le rapport de forces créé depuis le début du mois de mars a déjà obligé le gouvernement à quelques reculs par rapport au projet initial et à apporter des premières réponses aux organisations de jeunesse. Pour autant, le texte actuel, totalement inacceptable, est porteur de précarité et de reculs sociaux pour les travailleurs-euses et la jeunesse.

Gagner le retrait du projet de loi travail est possible. Après la grève et les manifestations du 28 avril, le 1er mai sera un moyen supplémentaire pour avancer vers cet objectif. La tenue d’assemblées générales dans les entreprises, les services, les lieux d’étude pour débattre de la grève, de son ancrage dans la durée, des modalités d’action doit permettre d’aller plus loin jusqu’au retrait de la loi et l’obtention de nouvelles garanties collectives porteuses de progrès social.

D’ores et déjà, les organisations syndicales CGT – FSU – Solidaires de Loir & Cher appellent tous les salariés, actifs, retraités et privés d’emploi à participer aux rassemblements le 1er mai :
Blois : manifestation le 1er mai, réunion publique le 3 Blois à 10h30 au pied des escaliers Denis Papin
Blois : manifestation le 1er mai, réunion publique le 3 Romorantin à 10h30 devant la Halle

Pour le progrès social, la solidarité, la paix et le désarmement, le rejet de toutes les formes de discriminations, faisons entendre nos revendications le 1er mai et poursuivons, amplifions l’action jusqu’au retrait de ce projet de loi et la conquête de droits nouveaux.

Dans cet objectif, la CGT, la FSU et Solidaires appellent les salariés, avec leurs syndicats, à déposer des cahiers revendicatifs auprès de leurs directions, à tenir des assemblées générales et à agir sous toutes les formes le 3 mai prochain, jour de l’ouverture du débat parlementaire à l’Assemblée Nationale sur ce projet de loi.

Elles appellent également tous les salariés, retraités, privés d’emploi et jeunes à participer à une réunion publique ce même jour à 17 h 30 à la Bourse du travail annexe avenue de l’Europe à Blois sur le contenu de ce projet de loi pour débattre de la poursuite de la mobilisation.

Blois le 27 avril 2016