Mai 20, 2016
Par Paris Luttes
1 visites


Ce vendredi 20 mai, les élèves du lycée Mozart au Blanc-Mesnil bloquent leur bahut suite aux propos de Valérie Pécresse.

Lycée Mozart « premier lycée drogué de France » ( d’après Madame Pécresse)

Les « premiers lycéens de France » disent non à une politique régionale stigmatisante. C’est face aux lois liberticides qu’aujourd’hui nous nous soulevons !

La prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 26 juillet constitue une atteinte à nos libertés.

Le recours au 49-3, mesure antidémocratique, constitue un moyen de réprimer nos voix, celles des plus âgés comme des plus jeunes.

L’annonce des tests salivaires de drogue dans les lycées est scandaleuse, c’est une atteinte à la vie privée, incitant à la stigmatisation.

Ainsi, face à ces nouvelles aberrantes, nous nous soulevons ce vendredi 20 mai afin de lutter pour nos droits et nos libertés.



Droit de manifester pour les lycéens !

Suppression de la mesure sur les tests salivaires !

Prise en compte de nos voix avec la fin de l’utilisation du 49-3 !

Les lycéens mobilisés du lycée Mozart

le 20 mai 2016




Source: