Avril 13, 2022
Par Manif Est
228 visites

Les candidat.e.s qualifiĂ©.es au second tour de l’élection prĂ©sidentielle mettent en danger notre avenir. Emmanuel Macron et Marine Le Pen nĂ©gligent nos prĂ©occupations sociales, Ă©cologiques, fĂ©ministes et anti-racistes. Nous ne pouvons et ne voulons pas subir cinq nouvelles annĂ©es de libĂ©ralisme dĂ©bridĂ© ou de nationalisme autoritaire. Pourtant, c’est aujourd’hui entre ces deux options que nous devons choisir.

Puisque nos prĂ©occupations seront les grandes absentes de l’entre-deux tours et puisque les programmes des candidat.e.s au second tour ne permettent pas de “faire barrage” Ă  la crise Ă©cologique et sociale, nous avons dĂ©cidĂ© de nous approprier le dĂ©bat et de protester contre un paysage politique dĂ©sintĂ©ressĂ© de nos revendications. À nous de faire en sorte que ces impĂ©ratifs deviennent des prioritĂ©s.

JPEG - 2.4 Mo
JPEG - 1.6 Mo

Ainsi, c’est en rĂ©action Ă  cette urgence politique que nous avons dĂ©cidĂ© de bloquer le campus de Sciences Po Paris Ă  Nancy, ce mercredi. C’est en effet notre lieu de vie quotidien, lĂ  oĂč nous nous politisons, dĂ©battons et forgeons notre esprit critique. À l’image d’autres universitĂ©s et Ă©coles mobilisĂ©es, nous voulons faire de notre campus un espace d’expression, envoyer un signal fort dans le but de placer nos convictions au centre du dĂ©bat, et appeler, Ă  moins de deux mois des Ă©lections lĂ©gislatives, Ă  ne pas abandonner les convictions que nous dĂ©fendons – et qui sont dĂ©fendues par la gauche.

JPEG - 2.4 Mo

Nous ne nions pas les rĂ©sultats des Ă©lections qui ont abouti aprĂšs une consultation dĂ©mocratique, mais nous voulons faire barrage aux idĂ©es d’extrĂȘme droite, Ă  la haine, au racisme et faisons bloc face Ă  sa montĂ©e en puissance. Face Ă  l’exercice autoritaire du pouvoir d’Emmanuel Macron, lequel a, avec la complaisance des mĂ©dias, asphyxiĂ© le dĂ©bat public, laissant un tapis rouge Ă  l’extrĂȘme droite, nous nous devons de mettre en place de nouveaux espaces dĂ©mocratiques permettant l’émergence d’idĂ©es rĂ©pondant Ă  nos prĂ©occupations. Nous refusons d’entĂ©riner l’avenir de notre planĂšte alors que nous avons trois ans pour inverser la courbe des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre. Nous refusons d’attendre cinq annĂ©es supplĂ©mentaires pour avoir une vraie justice sociale. Nous refusons d’avoir un.e prĂ©sident.e qui dĂ©fend un monde opposĂ© Ă  celui que nous, les jeunes, voulons.

JPEG - 1.5 Mo

Avec le soutien du syndicat Ă©tudiant Solidaires, nous invitons tout le monde, Ă©tudiant.e.s, professeur.e.s, membres de l’administration, sympathisant.e.s nancĂ©ien.ne.s Ă  se joindre Ă  nous.




Source: Manif-est.info