Janvier 19, 2022
Par Dijoncter
173 visites

Lundi matin, des militants ont bloqué l’accès au chantier d’un projet immobilier dans le quartier Montmuzard. Ce chantier prévoit la construction de logements à l’emplacement d’un parc arboré. Un collectif de riverains et des collectifs écologistes s’opposent au projet.

A l’appel des collectifs Montmuzard et Dijon en Transition, des militants ont bloqué hier (lundi) matin l’abattage d’arbres centenaires par le promoteur NEXITY, en interdisant l’accès du parc aux engins et aux élagueurs, qui sont repartis bredouilles.

Nous révélons que François Rebsamen a fortement réduit l’Espace Boisé du parc, dans le seul but d’en exclure plusieurs arbres centenaires exceptionnels pour permettre au promoteur de les abattre, parce qu’ils gênent l’accès à l’immeuble d’appartements « de prestige » pour lequel le Maire a accordé un permis de construire :

PDF - 574 ko

Comme l’affirme sur France Bleu l’élagueur intervenant pour Nexity, ces arbres sont en parfaite santé, contrairement au motif avancé vendredi par l’adjoint au Maire Benoît Bordat qui écrivait que « les arbres ont été abattus pour des raisons sanitaires ».

A Dijon, les espaces boisés classés ont pour but de faciliter les projets immobiliers, pas de protéger les arbres.

Ces arbres ont vu naître le Chanoine Kir, ils verront mourir François Rebsamen.




Source: Dijoncter.info