Avril 15, 2022
Par Rebellyon
97 visites

Ce vendredi 15 avril au matin l’IEPde Lyon était par les étudiant·e·s mobilisé·e·s de Sciences Po Lyon, en voici les raisons ! Contre l’extrême droite et le fascisme, mobilisons-nous

Contre le néolibéralisme, le fascimse et l’êtreme-droite, organisons-nous !

Au vu des résultats du premier tour de l’élection présidentielle, nous étudiant·e·s de SciencesPo lyon et membres du comite de mobilisation reaffirmons la necessité de se mobiliser contre le néolibéralisme et l’extrême droite présents depuis trop longtemps dans le paysage politique français.

Parce que l’extrême droite et le néolibéralisme touchent les plus précaires, les travailleurs et les travailleuses, les femmes, les personnes lgbtqi+, les étranger·e·s, il est necessaire que nous nous organisions collectivement !

Parce que l’extrême droite représente un danger social, économique, écologique et parce que les gouvernements Macron n’ont fait qu’accentuer la pauvreté, favoriser la menace fasciste et multiplier les politiques liberticides, nous ne resterons pas silencieux.ses !

Parce que l’extrême droite et le néolibéralisme touchent aussi plus largement nos lieux

d’étude depuis des années, avec la libéralisation de l’enseignement supérieur et de la recherche, la hausse des situations de précarité chez les étudiant·e·s, la volonté de faire taire les études de genre et décoloniales, il est urgent de se réapproprier nos lieux

d’étude !

La lutte est nécessaire et ne s’arrête pas aux enjeux électoraux !

Contre le fascisme, l’extrême droite et le néolibéralisme, mobilisons-nous !




Source: Rebellyon.info