Les fameux chants des Gilets Jaunes ont retenti tandis qu’une haie d’honneur se formait pour saluer les enseignants grĂ©vistes qui entraient dans le rectorat, leurs enveloppes de copies au poing. Des prises de parole se sont succĂ©dĂ© pour dĂ©noncer l’attribution illĂ©gale de notes arbitraires et les menaces qui leur sont faites.

Un membre de l’ag educ 34 a dĂ©clarĂ© : « Mais aujourd’hui, le rapport de forces a changĂ©. MalgrĂ© les menaces et la dĂ©sinformation, nous ne comptons plus les lettres et les marques de soutien Ă  notre mouvement. Nous sommes prĂȘts pour la rentrĂ©e : la rĂ©forme et la loi Blanquer vont se heurter Ă  un large front de contestation et nous mettrons toutes nos forces dans cette bataille. Â»

Puis une enseignant gilet jaune est intervenue pour souligner la convergence qui a lieu :

« Parents et personnels, nous nous sommes unis dans diffĂ©rentes actions de protestation : Ă©coles mortes, grĂšves, manifestations


Nous n’avons eu en retour que du mĂ©pris, des accusations, du dĂ©ni, des menaces. La mĂ©thode est brutale. Le contenu est la nĂ©gation de notre engagement professionnel, l’instauration d’un systĂšme inhumain et autoritaire qui signe la fin de notre bien commun, l’école publique pour tous nos enfants. MalgrĂ© les apparences, ces lois n’ont qu’un objectif Ă©conomique. Mais nous rĂ©sistons et sommes unis dans cette lutte.

Nous nous opposons Ă  ces lois inĂ©galitaires, et nous dĂ©fendons l’accĂšs pour tous Ă  un service public d’éducation de qualitĂ©. Nous refusons cette remise en cause radicale de l’éducation nationale et de notre mĂ©tier. L’ampleur de notre mouvement est inĂ©dit, comme celui des urgentistes, celui des Gilets Jaunes.

Parce qu’il est animĂ© par l’intĂ©rĂȘt supĂ©rieur, celui de la dĂ©fense des services publics, du droit Ă  vivre dignement de son travail, de la justice. Il ne s’arrĂȘtera pas, vous pouvez compter sur nous, la lutte continue ! Â»

Le gouvernement a dans l’esprit un scĂ©nario : l’étiolement du mouvement des Gilets Jaunes et le passage en force de ses mesures et de sa politique.

Mais la convergence est lĂ , rien ne l’arrĂȘtera, et certainement pas la mĂ©diocritĂ© de Macron et de ses amis.

Nous sommes dĂ©terminĂ©s comme jamais ! Rien ne nous arrĂȘtera !

A tous ceux qui Ă©taient le 8 juillet, nous vous invitons Ă  fĂȘter la RĂ©volution Française le 14 juillet 2019 rdv Ă  11h au Rondpoint des PrĂšs d’ArĂšnes et Ă  20h00 pour le feu d’artifice.

 - 20.2 ko

Convergence34, le 9 juillet 2019.


Article publié le 16 Juil 2019 sur Lepressoir-info.org