FĂ©vrier 5, 2018
Par Quartiers Libres
176 visites


Black Mirror, l’émission hip-hop nous livre une dernière double selekta mémorable avant de revenir plus tard nous nourrir de zik et nous rappeler qu’elle fait partie de notre histoire : double selekta cette semaine, hommage au soulman jamaïcain Ken Boothe !  Bijoux originaux, Soulful Songs, Samples, Covers & Versions, ou comment la musique survit au temps qui passe, se transforme, et nous avec. Bonne écoute !



Cette semaine, on rend hommage en musique à la plus grande voix de la soul jamaïcaine, qui a su traverser les temps sans que rien n’en érode la pureté, la délicatesse, la classe.

Né dans le ghetto de Denham Town à Kingston à la fin des années 1940 d’une maman qui chante à l’église, il gagne un concours de chant dès l’âge de 9 ans, poussé par sa sœur elle-même chanteuse, et n’a depuis jamais cessé d’enregistrer et de se produire, s’appropriant sans forcer les styles qui se sont succédé dans l’île. C’est donc naturellement comme chanteur de ska qu’il débute, avec rien de moins que les immenses Skatalites en backband. D’abord chez Duke Reid qui l’a repéré, puis passant à la concurrence, chez Studio One, quand le rocksteady s’impose pendant l’été torride de 1966 : les danseurs ne tiennent pas la cadence, il faut ralentir le rythme. La basse est mise en avant, les cuivres s’éloignent, on laisse de l’espace aux voix. Le R’n’B des proches U.S.A sert d’inépuisable source aux tunes qu’on joue dans les sound systems, ces bals de quartier qui préfigurent déjà les futures blockparties new-yorkaises.
C’est l’avènement de ce style soulful qui va offrir à Ken Boothe ses plus belles heures, faisant de lui le « Mr. Rocksteady », du nom de son album sorti en 1968 alors qu’il a à peine 20 ans. Il multiplie les reprises de standards soul et pop américains, leur insufflant le groove propre à Kingston tout en gardant sa signature vocale qui est bien celle d’un grand chanteur de R’n’B, lui qui ne jure que par les Temptations, Mahalia Jackson, Otis Redding et Wilson Pickett, auquel il est régulièrement comparé. Au début des années 1970, son succès dépasse les rivages de sa désormais trop petite île ; en 1974 il signe un tube énorme avec « Everything I Own », reprise d’un morceau de pop rock américain de David Gates qui l’avait dédié à la disparition de son daron, mais dont Ken Boothe fait une irrésistible chanson d’amour qui cartonne en Angleterre. Le reste appartient à l’histoire.
La voix de Ken Boothe est une des plus belles choses qu’il soit donné d’entendre. Elle vous caresse autant qu’elle vous transperce. Ses reprises tutoient bien souvent les originaux, même les plus grands, quand elles ne les transcendent pas tout simplement. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter ses versions de « Is It Because I’m Black », « Let’s Get It On » ou « Ain’t No Sunshine ». Ken Boothe n’est pas seulement l’un des plus grands chanteurs jamaicains. Il est l’un des plus grands soulmen de tous les temps. Period. Et ce n’est pas son album « Inna Di Yard » qui viendra nous contredire : à 70 piges, accompagné avec élégance par ce jamaican social club sur les collines qui surplombent sa ville natale, il y livre des versions acoustiques et toujours aussi magiques de ses plus grands tunes. Et c’est bouleversant, juvénile, heureux.
Voici donc les 90 premières minutes de notre tribute, avec comme d’hab’ les originaux de ses reprises, des morceaux qui l’ont samplé ou des versions, et quelques extraits de son dernier joyau.
Long live Ken Boothe.

Tracklist 1 :
01. Syl Johnson – Is It Because I’m Black
02. Ken Boothe – Is It Because I’m Black
03. Ken Boothe – I Don’t Want to See You Cry
04. John Holt – I Don T Want To See You Cry
05. Delroy Wilson – I Don’t Want To See You Cry
06. Daddy Nuttea – Don’t Want to See You Cry
07. Ken Boothe – Just Another Girl
08. Errol Dunkley – Just Another Girl
09. Soul Syndicate Band – Just Another Girl
10. Lee Perry – Coming In From The Cold
11. Sound Dimension – Bitter Blood
12. Ken Boothe (Inna Di Yard) – Just Another Girl
13. Safiye Ayla – Uskudara Gideriken
14 – Ken Boothe – Artibella (Ska Version)
15. Ernest Ranglin – Surfin
16. Ken Boothe – Artibella
17. Big Youth – Keep Your Dread
18. Ken Boothe (Inna Di Yard) – Artibella
19. Nat King Cole – When I Fall In Love
20. Ken Boothe – When I Fall In Love
21. Augustus Pablo – Jah Light
22. Ms Dynamite – Fall In Love Again
23. Ken Boothe (Inna Di Yard) – When I’ll Fall in Love
24. Marvin Gaye – Let’s Get It On (Demo)
25. Ken Boothe – Let’s Get It On
26. Bill Withers – Ain’t No Sunshine
27. Lyn Collins – Ain’t No Sunshine
28. Ken Boothe – Ain’t No Sunshine
29. DMX – Ain’t No Sunshine
30. Horace Andy – Ain’t No Sunshine
31. Nino Rotta -Love Theme From The Godfather
32. Ken Boothe – Speak Softly Love (Theme from The Godfather)
33. Ken Boothe (Inna Di Yard) – Speak Softly Love (Theme from The Godfather)
34. Rodriguez – Silver Words
35. Ken Boothe – Silver Words
36. King Tubby – Silver Bullet
37. The Supremes – You Keep Me Hangin’ On
38. Ken Boothe – Set Me Free
39. The Charmers – Crying Over You
40. Bread – Everything I Own
41. Ken Boothe – Crying Over You
42. Ken Boothe – Everything I Own (7 Mix)
43. Mungo Jerry – In the Summertime
44. Ken Boothe – In the Summertime

Ken Boothe 1.jpg

Deuxième partie de notre hommage à Ken Boothe, le plus grand chanteur de soul jamaïcaine, et l’un des plus grands soulmen de tous les temps tout court.
On continue l’exploration de ses merveilleuses reprises, avec les originaux, et on termine avec quelques splendides morceaux.

Impossible exhaustivité tant sont rares les déchets. Le monsieur tourne encore en live, et c’est splendide. Ne le manquez pas.


Tracklist 2 :
01. Wilson Pickett – Mustang Sally
02. Ken Bothe – Mustang Sally
03. Ken Boothe – You’re No Good (Original Version)
04. Ken Boothe – You’re No Good
05. Kenny Lynch – Movin’ Away
06. Ken Bothe – Moving Away
07. Big Youth – Moving Away
08. U Roy – African Message
09. Ken Boothe – Let the Water Dry
10. Ken Boothe (Inna Di Yard) – Let the Water Run Dry
11. Sandy Shaw (Eurovision 1967) – Puppet On A String
12. Ken Boothe – Puppet On A String
13. Lynn Taitt & The Jets – Puppet on a String
14. Ken Boothe – Black, Gold and Green
15. I Roy – Red Gold And Green
16. Murrayman – Crying Shame
17. Shorty Perry x Ken Boothe – Can’t you See
18. Loyd & Ken – Rasta Never Fail
19. Otis Redding – Your Feeling Is Mine
20. Buddy Miles -Your Feeling is Mine
21. Ken Boothe – Your Feeling and Mine
22. Garnet Mimms – Thinkin’
23. Ken Boothe – Thinking
24. Ken Boothe – So Nice (aka Thinking)
25. Ken Boothe – Satisfaction
26. Otis Redding – (I Can’t Get No) Satisfaction (live)
27. Sam Cooke – You Send Me (demo)
28. Sam Cooke – Medley [Live]
29. Ken Boothe – Darling You Send Me
30. Johnnie Taylor – Ain’t That Lovin’ You
31. Alton Ellis – Ain’t That Loving You
32. Ken Boothe – Ain’t That Loving You
33. Prince Buster – Shaking Up Orange Street
34. Grand Puba – Big Kids Don’t Play
35. Sugar Minott – Oh Mr D.C
36. Ken Boothe – (It’s the Way) Nature Planned It
37. Four Tops – It’s The Way Nature Planned It
38. Wilson Pickett – You Left The Water Running
39. Otis Redding – You Left the Water Running
40. Maurice & Mac – You Left The Water Running
41. Ken Boothe – You Left the Water Running
42. Ken Boothe – Love Don’t Love Nobody
43. Detroit Spinners . Love Don’t Love Nobody
44. Ken Boothe – Look What You’ve Done to Me
45. Ken Boothe – It’s Gonna Take a Miracle
46. Ken Boothe – Freedom Street
47. Ken Boothe – Drums of Freedom
48. Ken Boothe – Lonely Teardrops
49. Ken Boothe (Inna Di Yard) – Rastaman Chant


Des vidéos, la playlist ou le mix en bonus, à télécharger ici et !
Une émission de la radio ariégoise La Locale.

BCK MIR STICKER last
Black Mirror, émission hip-hop

Les selekta des camarades de Black Mirror déjà partagées ici :
#13
– Tribute To Ann Peebles
#12
– Tribute To Wendy Rene
#11
– Tribute To Candi Staton
#10
– Tribute To Sharon Jones
#9– Tribute To Charles Bradley !
#8
– Barbara & The Browns
#7 – Tribute To Prodigy
#6
Al Green Resampled – triple selekta !
#5
O.V. Wright Selekta
#4
Message To The Soul Sisters ! Songs Of The Funky Divas
#3
Seize The Time ! Black Panther Party Songs
#2
Give The People What They Want ! Motivation Soul Music
#1
Pilote Black Mirror Selekta – Soul, Funk, Early Reggae




Source: