Décembre 11, 2020
Par Expansive
243 visites


Née autour du comptoir de la Part des Anges, bar militant féministe LGBTQI+ installé rue Sainte-Mélaine à Rennes, le label Black Lilith donne naissance en cette fin d’année à un premier projet étonnant, détonant et entraînant.

Nous sommes le samedi 14 mars 2020 et l’ambiance est comme souvent chaleureuse et festive à la Part des Anges. Rue Saint-Melaine, l’établissement accueille une bonne centaine de personnes venues profiter d’une dernière pression, d’une dernière rencontre, d’un dernier débat, avant… Le black-out. Des semaines de fermeture, de difficultés pour la patronne Orane Guéneau, et de souffrance pour des personnes qui vivent ce lieu comme un espace où elles ne sont ni jugées, ni stigmatisées.

Face au vide, l’idée un peu folle naît : créer un label féministe et queer pour offrir un espace de visibilité et d’expression à des artistes qui ont parfois des difficultés à en trouver. Ca tombe bien : la Part des Anges est militant dans l’âme, féministe et LGBTQI+. Le lieu est aussi le théâtre de rencontres artistiques, qui peu à peu se mettent à bouillonner et donnent naissance à de belles collaborations.

L’aventure est désormais sur les rails et Black Lilith Records n’attend pas l’année 2021 pour lancer son projet : la sortie de l’album est prévue le 18 décembre prochain, en numérique et vinyle avec l’excellente équipe de M com’ Musique.

Un coup de projecteur s’impose donc et c’est l’occasion de découvrir la vision d’Orane Guéneau : oui, l’art peut être militant sans être excluant, oui, il reste encore du chemin pour l’égalité femme-homme et oui, on est toutes et tous actrices et acteurs du changement.

Les infos

Le site internet : BlackLilithRecords.com

Vous pourrez y pré-commander le vinyle de la compilation !

Sur Facebook :Black Lilith Records




Source: Expansive.info