Novembre 22, 2016
Par Le Monde Libertaire
179 visites

par Pat de Botul le 22 novembre 2016

Bilan 2016 de l’Onusida

Deux bonnes nouvelles : le nombre de personnes ayant accès aux traitements antirétroviraux salvateurs a progressé d’un million au cours des six premiers mois de 2016, pour atteindre 18,2 millions d’individus, dont près d’un million d’enfants. De même, le nombre de nouvelles infections annuelles chez les moins de 15 ans a chuté à 150 000, soit 51 % de moins qu’en 2010, grâce à une augmentation de l’accès aux traitements prévenant la transmission de la mère à l’enfant : 77 % des femmes enceintes en ont bénéficié en 2015 contre 50 % en 2010. Moins bonnes nouvelles : le nombre de nouvelles infections chez les adultes ne décline plus depuis 2010 et stagne autour de 2 millions (2,1 millions en 2015 contre 1,9 million, mais surtout, l’Onusida souligne une période de très grande vulnérabilité dans la tranche d’âge dite de « transition de jeunes filles à femmes », en particulier en Afrique subsaharienne.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: