Juin 9, 2022
Par Campagne BDS France
8 visites

Date d’origine : 09/06/2022
Auteur : Jazz Monroe
Traduit par : J.Ch

Big Thief a annulé ses deux concerts du mois prochain en Israël, s’excusant pour « l’inconscience et la naïveté » de la déclaration qui défendait leur décision. « Notre intention en voulant présenter ces concerts à Tel Aviv, où Max [Oleartchik, bassiste] est né, a grandi et vit actuellement, découlait de la simple conviction que la musique peut soigner », a dit le groupe dans une nouvelle déclaration. « Nous reconnaissons maintenant que les concerts que nous avions réservés ne font pas honneur à ce sentiment. »

« Nous sommes opposés à l’occupation illégale et à l’oppression systématique du peuple palestinien », a par ailleurs écrit Big Thief. Ils se sont excusés pour avoir écrit « dans des termes peu clairs » le post initial et sont revenus sur leur déclaration comme quoi ils étaient « bien au fait des aspects culturels du boycott BDS ».

Réagissant dans un communiqué, la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI) a dit qu’elle « accueillait chaleureusement cette décision », ajoutant : « Nous saluons le courage de Big Thief et sa volonté d’être à l’écoute des opprimés. Nous reconnaissons également la position claire d’une majorité des fans du groupe en faveur d’un soutien de principe à BDS. » PACBI a également condamné le lieu, Barby, pour une déclaration qui critiquait le groupe.

Dans la déclaration de la semaine dernière – reprenant presque mot à mot celle émise en 2020 – Big Thief avait dit : « En ce qui concerne notre adéquation avec le boycott, nous ne prétendons pas savoir où se trouve la meilleure position morale et nous voulons rester ouverts aux points de vue des autres populations et aimer au-delà des désaccords. Nous avons conscience de la nature intrinsèquement politique du fait de jouer là-bas ainsi que de ce que cela implique. Notre intention n’est pas de diminuer les valeurs de ceux qui soutiennent le boycott ou de fermer les yeux face à ceux qui souffrent. » Les bénéfices devaient aller aux « ONG qui fournissent une aide médicale et humanitaire aux enfants palestiniens, y compris les efforts conjoints entre Palestiniens et Israéliens qui travaillent ensemble à un avenir meilleur ».

Les concerts de juillet n’étaient pas les premiers réservés par le groupe en Israël. Ils ont joué Barby à Tel Aviv en novembre 2017 et avaient prévu de revenir en 2020 avant que la pandémie n’interdise la tournée.




Source: Bdsfrance.org