Octobre 29, 2022
Par Rebellyon
258 visites

Rencontre entre deux poètes soudanais, dont Hassan Yassine qui a beaucoup écrit sur la condition des sans papiers vivant à Porte La chapelle, et d’autres poètes autour des thèmes de l’exil et des résistances.

Cet évènement se déroule dans le cadre de la biennale Traces

La Biennale Traces 2022 fédère une multitude de propositions (tables-rondes, conférences, films, spectacles, expositions, etc.) portées par une grande diversité d’acteur·trice·s, qui tou·te·s travaillent les questions qui entourent les migrations d’hier et d’aujourd’hui en région Auvergne-Rhône-Alpes : chercheur·euse·s, artistes, médias, collectifs et associations, etc.

Poésie, Exil & Résistances – Lectures, performances

“Donnez-moi du feu pour que je brûle mes saletés

Je suis une charogne qui empuantit votre air

Jusqu’à vous faire détester vos corps élancés

Parfumés d’essences florales de Paris

Je vous inspire la haine de la race humaine

Mes semblables désarticulés

Ceux qui ont subi les horreurs des guerres”.

Hassan Yassine

Les poètes soudanais Hassan Yassine et Moneim Rahama échangeront leurs textes avec ceux d’Hélène Lépine, Serge Pey, Gérard Noiret. Les musiciennes Mélissa Acchiardi (percussionniste) et Cynthia Caubisens (piano préparé) accompagneront la soirée. Tous et toutes diront en plusieurs langues le voyage du dedans et du dehors, l’exil et ses résistances, ses révoltes.

Organisées par L’Espace Pandora / festival Parole ambulante, le C.M.T.R.A, le Périscope et Traces.

Infos et réservation :




Source: Rebellyon.info