Novembre 4, 2021
Par CRIC Grenoble
198 visites


Les bibliothécaires rentrent dans leur 3ème mois de mobilisation contre le contrôle du passe sanitaire. Malgré de multiples préavis de grève déposés dans toute la France, malgré 2 journées de grève nationale, malgré une correspondance débridée (lettres aux préfets, aux maires, aux ministres, …), malgré des dizaines et des dizaines de rassemblements/piquets de grève/prises de parole publique, malgré les pétitions, malgré une multitude de réunions, malgré les interpellations d’élu.es, malgré un énorme soutien de la population, le gouvernement ne cède pas, figé dans ça position autoritaire et inflexible.

Au niveau local, la mairie de Grenoble adopte la même attitude que le gouvernement et monte d’un cran dans la répression pour en finir avec un mouvement qu’elle aura d’abord appelé de ses vœux avant de tout faire pour l’éteindre. C’est maintenant 10 bibliothécaires qui sont convoquées, avec risque de sanctions disciplinaires à la clé ! Quelle satisfaction notre employeur peut-il tirer à harceler et sanctionner des bibliothécaires qui se battent pour défendre l’accès universel aux bibliothèques ?

Alors qu’est ce qu’on fait ? On continue le combat !

1er secteur en lutte contre le contrôle du passe sanitaire, nous subissons depuis 3 mois l’indifférence totale du gouvernement, la loi du silence de la presse nationale et les pressions de la part de nos employeurs.

Pour quelles raisons ?! Ah oui nous sommes majoritairement des meufs et notre métier ne bloque pas l’économie. Nous ne pesons rien dans la start-up nation, ni dans la métropole apaisée grenobloise ! Mais on s’en fout !

Alors nous continuons inlassablement à lutter pour plus de justice sociale, pour défendre le service public, pour défendre le sens de notre métier !

Nous refusons de nous soumettre aux lois antisociales, nous refusons la société de contrôle, nous refusons le management par la peur !



Nous appelons tous les personnels des bibliothèques et plus largement, tous les personnels de la Culture à se mobiliser massivement le mercredi 10 novembre !


Nous nous battons pour des bibliothèques ouvertes à toutes et tous, sans discrimination !

- Abrogation du passe sanitaire

- refus des menaces et des sanctions

- services publics accessibles librement sans conditions

Il faut continuer le combat pour obtenir l’annulation du contrôle du passe sanitaire dans nos établissements ! Il faut s’unir pour nous opposer aux sanctions disciplinaires qui nous menacent !

Les bibliothèques sont des lieux accessibles à toutes et tous et gratuits, où les règles sanitaires sont respectées et où le système de jauge permettrait l’accès sans discrimination. C’est parce que les bibliothécaires sont viscéralement attaché.es à leurs missions de service public qu’elles s’opposent aux lois liberticides qui divisent la population et vont à l’encontre de l’intérêt général

Le préavis de grève : https://sud-ct.org/spip.php?article430

Pour nous soutenir :

la caisse de grève : https://tinyurl.com/yukvy8fa

la pétition : http://urlr.me/f1xFD




Source: Cric-grenoble.info