Juillet 23, 2016
Par Le Pressoir
54 visites


 - 68 ko

Depuis deux semaines, les étudiantEs de Béziers s’organisent pour ne pas disparaître, soutenus par un rassemblement intersyndical (SCUM, CGT, UNEF, CLE) ce mardi 19 juillet. En effet, le 6 juillet, la centaine d’étudiantEs qui devaient suivre une formation en master Relations Publiques au sein du site de Béziers appartenant à l’Université Paul Valéry – Montpellier ont découvert par e-mail que leur master était supprimé pour la rentrée qui devait se tenir moins de deux mois après.

Une rentrée supprimée par surprise durant les vacances d’été, on serait tenté de croire à une mauvaise blague. Pourtant une centaine d’étudiantEs se retrouve réellement sur le carreau et paie les pots cassés d’un obscur conflit entre professeurs au sein du département d’Info-Com, auquel est rattaché le master concerné.

La présidence de l’université, sous les ordres de Patrick Gilli, a fait le choix, sans consultation préalable des instances universitaires, de prendre parti au sein de cette absurde rivalité, qu’aucune raison budgétaire ne justifie. On est en droit de se demander si la volonté de la direction n’est pas la suppression pure et simple de l’antenne universitaire de Béziers.

En tout cas, la suppression de ce master dynamique a des conséquences néfastes sur les étudiantEs de celui-ci. En effet, beaucoup d’entre-eux [et elles] vivent à Béziers depuis longtemps, y ont leur vie sociale, voire un travail. Surtout, la vie à Béziers étant moins chère qu’à Montpellier, cette suppression décidée unilatéralement par la direction de l’université pénalise encore une fois les étudiantEs les plus précaires.

Aux côtés des étudiantEs mobiliséEs de Béziers, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), membre de la CNT – Solidarité Ouvrière, dénonce la suppression du master Relations Publiques décidée par la direction de l’université (SNESUP-FSU, CFDT).

Les votes biaisés dans les instances et les argumentaires et pratiques malhonnêtes n’entameront pas notre détermination. Nous appelons à multiplier les actions avant de frapper un grand coup dès la rentrée.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM

membre de la CNT – Solidarité Ouvrière

[email protected]http://www.combatuniversitaire.wordpress.com

Pour info :

- la pétition initiée par les étudiants de Béziers : https://www.change.org/p/universit%C3%A9-soutien-au-master-relations-publiques-b%C3%A9ziers
- Le communiqué du syndicat universitaire : https://combatuniversitaire.wordpress.com/2016/07/19/beziers-100-etudiants-sur-le-carreau/




Source: