Septembre 13, 2022
Par Dijoncter
155 visites

Le 17 septembre, nous battrons le pavé en plein jour pour faire bloc, rappeler que nous sommes tous et toutes antifascistes, et que jamais Besançon ne cèdera à la menace brune.

Le défilé néonazi d’août dernier dans les rues de Besançon a été la goutte de trop. Cela fait plusieurs années que l’extrême-droite tente de répandre ses idées nauséabondes localement, par les urnes et par la force. La séquence électorale passée et la candidature d’Éric Zemmour a entraîné une recrudescence des actions d’extrême-droite : affichages sauvages, agressions verbales et physiques, comme au meeting de Philippe Poutou en mars dernier, incursion lors de manifestations…

Les militants d’extrême-droite se sont senti assez à l’aise pour défiler aux cris de “Sieg Heil” ou “Besançon est Nationale-socialiste”. Des néonazis tentent de s’approprier la rue, mais elle ne leur appartient pas. C’est pourquoi le 17 septembre prochain à 15h, place du 8 septembre, aura lieu une grande marche populaire contre l’extrême droite et ses idées ; l’extrême-droite qui a toujours été en faveur des puissants contre le camp des travailleurs, contre les minorités.

Nous battrons le pavé en plein jour pour faire bloc, rappeler que nous sommes tous et toutes antifascistes, et que jamais Besançon ne cèdera à la menace brune.

Des militant.e.s et collectifs antifascistes.

JPEG - 246.1 ko




Source: Dijoncter.info