Septembre 29, 2021
Par Sans Nom
253 visites


traduit de l’allemand de Barrikade, 29 septembre 2021

Protectas [filiale suisse du groupe Securitas] est une entreprise qui utilise systématiquement la violence contre les réfugiés. Leur modèle économique consiste à maintenir les gens dans des camps d’asile fédéraux semblables à des prisons et à étouffer les conflits par la violence et les démonstrations de pouvoir.

En février, les employés de Protectas ont enfermé une personne dans un conteneur hypothermique à Perreux jusqu’à ce que la température corporelle soit tombée à 33 degrés et qu’elle ait dû être admise à l’hôpital. Chaque jour, ils harcèlent, tabassent, frappent et insultent des personnes dans les camps d’asile fédéraux. Il ne s’agit pas de cas isolés du personnel de Protectas, mais d’un système délibéré d’oppression et de précarité pour que l’espoir d’obtenir l’asile s’estompe et que l’attente devienne insupportable.

Dans la nuit du 28 septembre 2021 à Berne (Suisse) nous avons flambé une voiture de Protectas avec des allume-feu à la paraffine. Sabotons leurs outils, bureaux, déplacements… jusqu’à ce que tout le monde soit libre !




Source: Sansnom.noblogs.org