Désolé-e pour notre sortie abrupte de tout à l’heure. Mais l’expulsion, aussi prévisible qu’elle ait pu être, nous a tout-es touché profondément au moment de l’exécution. J’espère que certains d’entre vous se trouvent actuellement à la Herrfurthplatz, pour la manifestation de quartier qui suivra notre expulsion.

Quoi qu’il en soit, c’est aujourd’hui le jour J, ce qui signifie que la manifestation de l’Interkiezionale aura lieu à 21 heures à Richardplatz. Nous ferons le bilan des derniers jours et nous reviendrons vers vous dès que nous aurons fait face aux efforts de la dernière fois.

Demain nous publierons toutes les informations sur notre structure anti-répression, car malheureusement la stratégie d’escalade des flics a conduit à de nombreuses arrestations et accusations. Mais nous les traitons de la même manière que nous traitons notre combat : ensemble, en solidarité et nous ne laissons personne seul-e ! Indépendamment de nous, le soutien d’EA et de Gesa continuera à fonctionner jusqu’à ce que tout le monde soit sorti. Un grand merci de notre part à celles et ceux qui font cela.

Nous voulons juste vous remercier après ces jours et ces semaines incroyablement intenses ! Merci à vous tout-es qui nous avoir soutenu-es de multiples manières jusqu’à ce jour et qui avez fait en sorte que nous puissions vivre cette journée. Merci à tous les encouragements, le temps, les nerfs, le savoir-faire, les capacités et notre propre intégrité.

Et un grand merci et un grand respect à celles et ceux qui, hier et aujourd’hui, avec nous, contre l’expulsion, ont fait preuve de tant de résistance. Nous allons certainement évaluer cela en détail, mais nous pouvons déjà dire que nous avons tous tiré le meilleur parti de ces conditions merdiques et c’était une conclusion digne d’un combat incroyable. Le ministre de l’Intérieur et les flics pensaient qu’ils jouaient au plus fort en menant un siège précoce et étendu, mais nous avons tou-tes montré que nous pouvons encore prendre du terrain et des occasions pour exprimer notre désaccord et notre colère, et ce malgré la supériorité supposée d’avoir fait transpirer les flics encore et encore.

La journée a été – au vu de la supériorité écrasante & malgré l’expulsion – pour les flics, le ministre de l’intérieur & finalement l’ensemble du Sénat R2G une honte et un déshonneur. Et avec toute la tristesse, cette journée nous donne du courage. Pour les prochaines expulsions de Meuterei, Potse, Liebig34 et Rigaer94, mais aussi de tous les autres locataires, des communautés de maisons, des petites entreprises et des centres sociaux. Et pour la possibilité de peut-être faire sortir à nouveau un Syndikat des ruines et de continuer comme avant : pour une culture de quartier non commerciale, auto-organisée et résistante d’en bas. Et pour la ville pour tous.

Levez-vous, montrez votre passion et votre colère ce soir et à l’avenir et continuez à vous battre avec nous pour des maisons, des quartiers et des villes où nous pouvons et voulons vivre ensemble et en solidarité.

Syndikat est mort – vive Syndikat.

Syndikat
syndikatbleibt [at] riseup [point] net
https://squ.at/r/71v
https://syndikatbleibt.noblogs.org/


Des groupes à Berlin: https://radar.squat.net/fr/groups/city/berlin
Des événements à Berlin: https://radar.squat.net/fr/events/city/Berlin
Stressfaktor: https://radar.squat.net/de/stressfaktor

Des groupes en Allemagne: https://radar.squat.net/fr/groups/country/DE
Des événements en Allemagne: https://radar.squat.net/fr/events/country/DE


[ Communiqué publié le 7 août 2020 par Syndikat https://syndikatbleibt.noblogs.org/post/2020/08/07/danke-thank-you/ ].


Article publié le 09 Août 2020 sur Fr.squat.net