Nous reprenons ici le communiqué du collectif allemand de solidarité. La section francilienne de l’Anarchist Black Cross donnera plus d’informations sur Thunfisch dès que possible. Solidarité avec la compa ! Feu aux prisons !

Vers 8 heures ce matin, Thunfisch a été forcée de descendre d’un avion à l’aéroport de Berlin-Schönefeld et a ensuite été arrêtée au sol par trois keufs fédéraux, dont un porc nommé Göhring.

Ce n’est pas la première fois que Thunfisch est balancée en taule. Il y a près de trois ans, en novembre 2016, elle a été placée en détention provisoire suite à une manif en solidarité avec la Rigaer 94 [1]. Elle a passé trois mois à la maison d’arrêt pour femmes de Berlin-Lichtenberg.

Le mandat d’arrêt a été déposé en janvier et repose sur une enquête menée à Münster en 2016. Elle est accusée d’incendie criminel. Vers midi, elle a été conduite devant le magistrat du tribunal de district de Königs Wusterhausen/Wildau, qui a confirmé le mandat d’arrêt existant. Ensuite, elle a été emmenée à la prison de Luckau-Duben, une prison pour femmes dans le Brandebourg. Elle partira en direction de la Rhénanie-du-Nord–Westphalie mercredi, a priori. La prison de destination exacte n’est pas encore connue.

Dès qu’il y a des nouvelles, on vous informera.

Thunfisch apprécie toute forme de solidarité !

Liberté pour tou·te·s les prisonnier·ère·s !


Article publié le 13 Nov 2019 sur Paris-luttes.info