Berlin est le numéro un national en ce qui concerne l’augmentation rapide de la valeur des biens immobiliers. C’est ce que révèle le dernier « Global Residential Cities Index ». Il n’est donc pas surprenant qu’après quelques années de paix relative, le Köpi soit redevenu désirable pour les investisseurs en raison de son énorme potentiel de profit. Cette fois-ci, le propriétaire « fait les choses en grand » et propose le Köpi et le parc à roulottes adjacent dans le cadre d’un ensemble immobilier lourd de près de 100 millions d’euros. En ces temps de capitalisme de casino et de politique de taux zéro, il n’est pas surprenant que plusieurs clients potentiels soient déjà intéressés par cette offre…

Le vendeur est un personnage notoire – l’ambitieux jongleur immobilier Siegfried Nehls, PDG de Sanus AG. Il connaît bien le système judiciaire pour diverses accusations, notamment : la falsification de documents, l’abus de titres et la fraude. Nehls aime opérer à partir d’un réseau opaque de sociétés et de filiales fictives, ce qui est si déroutant qu’il perd parfois lui-même la vue d’ensemble. En 2007, il a « oublié » de payer en conséquence son ancien agent fictif, Besnik Fichtner, qui était censé acheter Köpi aux enchères pour lui. C’est un homme qui avait expliqué à des journalistes étonnés qu’il voulait construire un port de plaisance sur un terrain nouvellement acquis, mais qui n’avait apparemment pas eu le temps de regarder le plan de la ville au préalable…

Il semble que le réseau Nehls escroque fréquemment les petites entreprises artisanales et les sous-traitants, ce qui a même conduit à un grand raid à l’échelle nationale en 2007. Néanmoins, Fichtner est officiellement devenu propriétaire de Köpi après la vente aux enchères et a conclu des contrats de location illimitée pour les appartements. En outre, le rez-de-chaussée et la cave ont été loués aux résidents. Ces contrats restent valables, même si entre-temps, les deux malfrats semblent avoir conclu un accord, et que Startezia GmbH, basée à Cologne, en est désormais le propriétaire officiel. Toutefois, ce nom imaginaire n’est rien d’autre qu’une façade commerciale douteuse pour le réseau Nehls.

Ce qui suit n’est pas seulement vrai pour le vendeur douteux, mais plutôt : CELUI QUI ACHÈTE KÖPI S’ATTIRE DES ENNUIS ! Depuis près de 30 ans, il offre non seulement un espace de vie abordable, mais il abrite également divers projets auto-organisés. C’est aussi l’un des derniers endroits du centre sans motif commercial, où des gens du monde entier peuvent se rencontrer et échanger des idées. Nous vivons, travaillons et faisons la fête ICI et avons entretenu la maison avec beaucoup d’efforts au fil des ans. Nous le faisons aussi consciemment sans avoir jamais mendié un seul centime à l’État, à la ville, aux partis politiques, aux propriétaires ou à d’autres « bienfaiteurs ». Pourquoi devrions-nous le faire ? Le Köpi nous appartient, nous organisons notre vie par nous-mêmes, et cela restera ainsi !

Depuis 1990, d’innombrables groupes de musique, troupes de théâtre et militants politiques ont conquis et des amitiés intenses se sont nouées avec des visiteurs et des projets similaires, bien au-delà des frontières de Berlin et de l’Allemagne. Nous savons que nous pouvons compter sur la solidarité de ces personnes lorsque les choses deviennent sérieuses, tout comme elles peuvent compter sur nous. Nous ne marchons jamais seuls ; et nous n’avons rien à perdre…

Même Nehls, qui a la réputation d’être un homme d’affaires sans scrupules à Berlin, l’a reconnu. Par exemple, la société Sanus AG, située au 21 de la Braunschweiger Str., qui fait également partie du paquet de 100 millions, s’en tient à ses plans de construction de micro-appartements de luxe. Malgré les protestations massives des habitants, le rêve d’une excursion en bateau pour assister à un concert de Köpi semble être terminé. On tente maintenant de se débarrasser du site de Köpi, qui pourrait être une source de conflit, et de laisser à un acheteur potentiel le soin de s’occuper de ce nouveau développement risqué. Mais nous ne serons ni impressionnés ni intimidés par un nouveau propriétaire.

Köpi reste du capital-risque !

Rozbrat zostaje!

KØPI
Köpenicker Straße 137
10179 Berlin
https://squ.at/r/d
https://koepi137.net/


Des groupes à Berlin: https://radar.squat.net/fr/groups/city/berlin
Des événements à Berlin: https://radar.squat.net/fr/events/city/Berlin
Stressfaktor: https://radar.squat.net/de/stressfaktor

Des groupes en Allemagne: https://radar.squat.net/fr/groups/country/DE
Des événements en Allemagne: https://radar.squat.net/fr/events/country/DE



Article publié le 13 Fév 2020 sur Fr.squat.net