DĂ©cembre 8, 2016
Par BrĂšves du Desordre
83 visites

[Dans la nuit de mardi à mercredi 7 décembre à Berlin, le bureau de recouvrement des amendes de la police a été incendié. Voici le communiqué de revendication de cette attaque incendiaire]

« En mémoire d’Alexis [1], qui a été assassiné par les flics à Athènes il y a plusieurs années.

En cadeau, nous avons placé dix litres d’essence devant la porte d’entrée des amis de ses meurtriers de la ‘Magazinstrasse’, rue située à proximité du ‘alexanderplatz 10’, et les avons immédiatement incendié.

Par ailleurs, la solidarité de cette action s’adresse aux compagnon-nes qui sont incarcéré-e-s à Aachen pour une action anarchiste de retrait d’argent et qui sont dans l’attente d’être condamné-es par des bourreaux. D’autres salutations solidaires vont à Thunfisch, Balu, Cem et Ali.

Nous avons pris connaissance avec joie que d’autres personnes ont décidé d’agir contre l’Etat et ses larbins la nuit dernière à Leipzig [2].

Attaquons les institutions de l’Etat ! Nous nous voyons à Hambourg !

Pour la liberté ! »

[1] En mémoire d’Alexis Grigoropoulos assassiné par les flics le 6 décembre 2008

[2] Depuis la presse locale. Trois véhicules municipaux du service d’état-civil ont été cramés devant la mairie de « Leutzsch », quartier nord-ouest de Leipzig. Les incendies, qui ont été déclenchés entre 23h et 23h40, ont complètement détruit les trois véhicules. Parallèlement à ces incendies, le centre technique municipal de ‘Reudnitz-Thonberg’ a perdu plusieurs vitres.

[Traduit de l’allemand par Lechatnoiremeutier de linksunten, 07/12/2016]




Source: