[extrait]

 

Ces jours-ci, on peut entendre des rues de toute la Biélorussie le slogan « Pain, sel, terre et liberté ». Depuis le 9 août, les gens et nos ami.es affluent dans les rues de partout. Cela est inhabituel pour un pays où les activistes sont guère trouvables, torturé.e.s ou les lourdes peines de prison sont censées réprimer toute pensée d’un monde autre. Mais la population est en recherche d’alternatives et nos compagnon.ne.s sont en plein dedans :


Article publié le 28 Août 2020 sur Nantes.indymedia.org