Les responsables de la guerre au Rojava se trouvent partout et afin de montrer notre solidarité avec les combattant.e.s pour la liberté là-bas et envoyer force et solidarité, nous avons détruit les fenêtres du bureau de Thyssen Krupp et laissé un message dans la nuit d’avant-hier (du 16 au 17 octobre 2019). Les ennemi.e.s de la liberté sont nos ennemi.e.s et certain.e.s d’entre elles/eux travaillent dans la Pohl Straße.

L’industrie militaire fait des bénéfices avec les guerres, et l’Allemagne en tout premier plan. Sa morale hypocrite, par laquelle des opérations de la Bundeswehr (l’armée allemande) se transforment en opérations pour la paix et qu’on dit que la zone de guerre d’Erdogan est qualifiée de zone de paix, clarifie seulement le fait qu’un simple appel à la paix ne stoppera pas la guerre. Ici, on qualifie souvent de paix une situation dans laquelle peuvent tranquillement exister des relations dominantes ultra-violentes, où les dirigeant.e.s consolident leurs intérêts de façon plus subtile et considèrent la guerre comme un jeu de pouvoir géopolitique de différentes puissances pour étendre leur profit et leur pouvoir, dont souffre principalement les populations civiles. C’est pourquoi nous sommes contre la paix, contre la guerre et nous combattons pour venir à bout de l’ensemble de la société patriarcale et capitaliste.

En agissant ainsi, nous saluons tou.te.s les ami.e.s de la liberté qui se trouvent en ce moment derrière les barreaux ou en cavale. C’est le même système derrière les barreaux et, avec vous dans nos cœurs, nous ne cesserons jamais de l’attaquer.

Pour la liberté.
Pour l’anarchie.

‘Thysenkrupp: l’entreprise avec son siège à Essen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) fait office sous sa forme juridique de société anonyme (S.A). En tant que groupe industriel allemand axé principalement sur la transformation de l’acier, l’entreprise produit notamment des hauts-fourneaux, des escalators et des ascenseurs. Outre cette production, Thysenkrupp, via sa filiale “ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS)”, gagne des dizaines de milliards d’euros en construisant des navires de guerre de toutes sortes. Parmi eux, on compte des sous-marins, des corvettes et des frégates qui sont produits à Hambourg, Kiel et Emden. “ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS)” est la seule entreprise présente en Allemagne à fournir des sous-marins. Ils sont fabriqués sur les chantiers navals de “Howaldtswerke Deutsche Werft GmbH (HDW)” à Kiel et de “Nordseewerken GmbH” à Emden (les deux chantiers navals appartiennent à TKMS). La marine turque est depuis plus de 50 ans un client fidèle de TKMS et fait partie de ses principaux acheteurs. fight4afrin.noblogs.org

Traduction de https://de.indymedia.org/node/41272


Article publié le 19 Oct 2019 sur Nantes.indymedia.org