Avril 22, 2022
Par Squat.net
239 visites

Le 22 mars, le tribunal du Land de Berlin a mis fin au procès en appel de Thunfisch, avec les plaidoiries et la lecture du jugement.

L’audience a failli être annulée, car un juge assesseur avait le Covid et se sentait toujours mal. Elle a commencé avec trois heures de retard, après qu’il a effectué un test antigénique au résultat négatif. Le seul témoin, aujourd’hui, était Marvin Peetz (33 ans), qui aurait observé le délit. Il aurait toujours été avec la foule agressive, qui lançait constamment des pierres et des bouteilles, depuis la Frankfurter Allee [Thunfisch a été arrêtée lors de la manifestation du 9 juillet 2016, à Berlin, en réponse à la tentative d’expulsion de la Kadterschmiede, le bar autogéré au rez-de-chaussée de la maison partiellement squattée Rigaer94 ; NdAtt.]. La prévenue aurait jeté des pierres dans la rue depuis le ballast du tram de la Warschauer Strasse, pour que d’autres personnes s’en servent.

Par la suite, le président de la cour a lu quelques notes du dossier qui expliquent pourquoi la chambre n’a pas pu traiter ce procès pendant cinq ans. Une surcharge de travail à cause d’affaires urgentes avec des prévenu.e.s en détention.

L’examen des preuves est terminé et a été suivi du réquisitoire du procureur: l’accusée était venue avec son compagnon pour participer aux actes de violence, comme beaucoup d’autres personnes, venues de toute l’Allemagne. Elle était toujours à côté de son compagnon, arrêté lui aussi. La blessure physique de l’agent Acosta ne serait pas prouvée. Mais il s’agirait d’un cas grave d’atteinte à l’ordre public. En protection de la police, pour des raisons de prévention générale, à cause de la forte valeur criminelle, blabla, l’État doit sévir, il demande 10 mois de prison avec sursis.

L’avocate de la défense n’y voit qu’un cas simple d’atteinte à l’ordre public et sollicite une amende. La prévention générale des délits semble plutôt douteuse, si, après plus de cinq ans, la Justice n’était pas encore en mesure de rendre un jugement.

Le jugement est tombé presque une heure plus tard, ce qui est inhabituel, mais devant des bancs vides. Personne ne voulait offrir au tribunal une scène pour sa représentation, l’accusée aussi était absente. Verdict: pour atteinte à l’ordre public, 90 jours-amende, dont 60 déjà exécutés à cause de la longue durée de la procédure. Apparemment, l’accusée doit également être dédommagée pour sa détention provisoire, car celle-ci n’était pas justifiée. D’un point de vue juridique, cet appel a donc été un succès ; quant à savoir si ce type de suivi de la procédure a produit un bénéfice politique en ce qui concerne la façon de faire face à la répression, d’autres peuvent faire leurs commentaires.

Le groupe en solidarité avec Thunfisch (Rigaer94 et d’autres personnes) + Thunfisch

[Publié le 18 avril 2022 sur Attaque. Traduit depuis un article de Kontrapolis du 17 avril 2022.]




Source: Fr.squat.net