Novembre 17, 2020
Par Attaque
272 visites


de.indymedia.org / dimanche 15 novembre 2020

Le 14 novembre, au petit matin, dans une cour arrière de la gare de Lichtenberg, nous avons mis le feu à une camionnette de la police fédérale, la rendant inutilisable. Malheureusement, le feu a été remarqué rapidement et les dégâts matériels ont été modestes. Nous pensons que notre message est quand même arrivé.

Même si, cette nuit-là, ce ne sont que de petites flammes qui ont illuminé le ciel, elles envoient tout de même un signe de solidarité à…

…aux ancien.ne.s habitant.e.s du squat Liebig34, qui ont été expulsé.e.s de leurs maisons le 9 octobre.

…aux habitant.e.s de Rigaer94 et à toutes les autres rebelles de la partie nord du quartier de Friederichshain, qui sont confronté.e.s depuis des mois à la répression et au dénigrement des médias.

…aux antifascistes Jo, Dy et Lina, qui sont en détention préventive à cause de leur engagement constant contre les nazis*.

…aux trois de la Parkbank, qui ont été condamné.e.s à de longues peines de prison et qui ont pourtant résisté à toutes les coups montés de la justice bourgeoise.

… aux personnes condamnées/inculpées dans le procès Elbchaussee / Rondenbarg, en particulier les camarades qui ont été gravement blessé.e.s par les flics sur le Rondenbarg**

…aux personnes inculpé.e.s dans les récentes affaire d’ « association de malfaiteurs » à Hambourg, Berlin, Francfort et Leipzig.

…aux militant.e.s de la forêt de Dannenröder*** qui sont en détention depuis un blocage de l’autoroute.

…aux camarades de Leipzig, qui ont compris qu’on ne peut pas faire confiance à l’État dans la lutte contre les structures d’extrême droite et qui, le 7 novembre, se sont opposés à la convergence inattendue de « penseurs libres », de hooligans nazis, de la police allemande et de la presse bourgeoise.

…ainsi qu’à tou.te.s les autres, qui mènent leur combat quotidien contre les rapports de domination.

Formons des groupes, formons des bandes, formons des équipes des bancs publics !
Contre toute domination et toute répression, pour l’anarchie !
Pas de nuits tranquilles pour les flics !

Notes d’Attaque :
* Le 5 novembre il y a eu des perquisitions et des arrestations dans le milieu antifa de Leipzig, motivées par la sempiternelle accusation d’association de malfaiteurs (art 129 du Code pénal allemand), dans une affaire gérée par le parquet fédéral.
** Lors du G20 de 2017, à Hambourg.
*** Forêt près de Marburg, dans le Land Hesse, occupée par des personnes qui veulent en empêcher la destruction, suite au projet d’une autoroute.




Source: Attaque.noblogs.org