Mai 15, 2022
Par Attaque
186 visites

de.indymedia.org / samedi 14 mai 2022

Dans la nuit du 13 mai, nous avons mis le feu à la voiture du fils de Christopher Gröner, milliardaire et patron de la société immobilière CG-Gruppe. Nous n’avons pas besoin d’écrire plus sur Christopher Gröner. Il est un millionnaire dégueulassasse qui fait ses profits avec l’immobilier et la spéculation et qui expose sans honte sa richesse, fondée sur l’exploitation d’autrui (voir hXXps://www.youtube.com/watch?v=2Y2WxM2Srlc). A Berlin, son travail de lobbying consiste entre autre à installer tous les ans les illuminations de Noël sur le Ku’damm [le Kurfürstendamm est considéré comme les Champs-Elysées berlinois; NdAtt.], où tous ses potes ont leurs bureaux.

La profession de CG-Junior est d’être un fils à papa et d’habiter dans le quartier berlinois [huppé ; NdAtt.] de Moabit, aux frais et avec les coups de piston de son affreux de père. Le groupe CG a tissé ses intrigues d’abord à Leipzig et maintenant il essaye de refaire le coup à Berlin. La voiture du Fils était reconnaissable entre autres par sa plaque d’immatriculation de Leipzig, suivie par le code personnalisé de l’entreprise CG. A Berlin non plus, nous ne voulons pas du groupe CG.

Très concrètement, nous avons donc exproprié par le feu sa voiture privée et nous avons ainsi rejoint la conférence « exproprier Deutsche Wohnen [campagne de la gauche qui, à la suite d’un referendum d’initiative citoyenne qui a eu lieu en septembre 2021, demande que le Land de Berlin rachète les appartements des très grandes sociétés immobilières (comme Deutsche Wohnen) pour les gérer en tant que service public ; NdAtt.] », qui avait lieu peu après. Nous savons que l’expropriation des logements par le bas ne peut se faire que si nous ne payons plus de loyer. Nous faisons partie de ce « bas », de ce mouvement des locataire.reice.s, de ces luttes sociales. Mais d’ici à ce qu’une grève des loyers ait lieu, nous pouvons brûler, briser et détruire les belles choses que tous les riches proprios s’achètent avec notre argent. Par notre action, nous voulons montrer des possibilités concrètes d’alimenter le conflit, ainsi que manifester notre force commune.

En même temps, nous sommes vraiment désolé.e.s que d’autres voitures aient été touchées. Notre but est que cela ne se produise pas.

Affrontons ouvertement les spéculateurs immobiliers et chassons-les de cette ville.

Des salutations aussi aux gens de Leipzig !




Source: Attaque.noblogs.org