Janvier 19, 2021
Par Attaque
277 visites


Kontrapolis / lundi 18 janvier 2021

Depuis cette réserve hostile à la vie qui est le quartier berlinois de Marzahn, avec ses grands ensemble d’immeubles, nous adressons nos salutations solidaires aux défenseur.euse.s du de la forêt de Dannenrod*, surtout à celles/ceux qui ont été emprisonné.e.s pour cela. Afin de donner un caractère concret à cette solidarité, dans la nuit du 17 janvier nous avons incendié un camion du service d’entretien des routes de STRABAG sur la Märkische Allee.

Contrairement à l’entreprise de constructions STRABAG, nous ne voyons aucun bénéfice dans le massacre des arbres et des animaux. Le monopoliste de la destruction des habitats, tant urbains que naturels, n’a aucun scrupule à terrasser tout ce qui fait obstacle aux rêves des investisseurs. Qu’il s’agisse d’une friche à Berlin ou d’une forêt, pour la construction d’une autoroute.

Le bilan environnemental nous donne raison. Bien que brûler des voitures ne soit pas sans pollutions, à long terme c’est plus écologique que de continuer à les utiliser dans une circulation routière effréné. De plus, sur le plan émotionnel, dans les nuits froides, les feux de voiture donnent plus de chaleur que les pollueurs de l’air qui dorment.

Faisons payer les profiteurs – poignardons dans le dos la construction de l’A49 !

Groupes autonomes

* Note d’Attaque : le projet d’extension de l’autoroute A49 comporte la destruction de la forêt de Dannenrod, près de Marburg (dans le Land Hesse) ; des personnes qui essayent de la sauver en ont occupé des parties, pour bloquer les travaux.




Source: Attaque.noblogs.org