Octobre 20, 2016
Par Vosstanie
257 visites
“Péret accordait à la poésie une très forte puissance du contestation lorsqu’elle était en capacité de tracer une ligne de communication avec les révoltes de son époque. La poésie véritable restait liée chez lui à la contestation, parce que le poète est celui qui «prononce les paroles toujours sacrilèges et les blasphèmes permanents».”p 228 

Benjamin Péret l’astre Noir du surréalisme de Barthélémy Schwartz – Editions Libertalia, 2016. 328p.




Source: