Des habitants et habitantes du village kurde de Sheladize, gouvernorat de Duhok, ont attaqué une base militaire turque en guise de représailles à un bombardement aérien survenu dans la région. Le 23 janvier 2019, 4 civils kurdes furent assassinés par l’aviation turque. Quelques jours plus tard, le 26, des gens se sont dirigés vers la base militaire présente dans cette région kurde afin d’exiger le départ de l’occupant turc. Les forces Asayish (force de sécurité du gouvernement du Kurdistan irakien) ont tenté de bloquer la manifestation, mais sans succès. Près de la base militaire, des soldats turcs ont ouvert le feu sur la foule, tuant deux personnes en plus d’en blesser 16 autres. Malgré cela, les manifestantes et manifestants ont réussi à submerger les soldats et à les forcer à la fuite. Ensuite, la foule a mis le feu à des containers, des véhicules, des chars d’assaut et à des tentes.