Novembre 16, 2020
Par Union Communiste Libertaire Poitiers
363 views


Alors que nous vivons une période de crise sanitaire qui limite grandement la possibilité d’exercer nos libertés d’action et d’expression démocratiques, l’État en profite pour faire avancer ses projets en douce, notamment ceux qui connaissent une forte mobilisation à son encontre. Et au vu de la manifestation massive qui a eu lieu le 11 octobre dernier à Épannes, dans les Deux-Sèvres, il est évident que le projet des Bassines (des grandes retenues d’eau pour l’usage de l’agriculture intensive et capitaliste) fait partie de ses projets fortement contestés par la population. Et à juste titre.

Ainsi, malgré le confinement, la préfecture lance en tout discrétion une enquête publique concernant la construction de 6 retenues d’eau sur le bassin versant de La Pallu. L’association Vienne-Nature et le collectif « Bassines Non Merci 86 – Eau Bien Commun », engagés dans la résistance contre le projet désastreux, alertent sur cette pratique anti-démocratique qui vise à faire avancer le projet en évitant de faire trop de publicité à son sujet, pour que ça passe sans problème.

C’est évidemment scandaleux mais bien représentatif de ce qu’est la démocratie aux yeux de ceux qui nous gouvernent. Leur message est clair : « Travaille et tais-toi » !

Nous relayons ci-dessous le communiqué de presse du collectif « Bassines Non Merci 86 – Eau Bien Commun ». Celui de l’association Vienne-Nature peut être lu sur cette page.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

Scandale démocratique : une enquête d’utilité publique en plein confinement !

Un projet de 6 bassines est à l’étude sur le bassin de La Pallu. Ces 6 bassines seront remplies en hiver à partir des cours d’eau mais surtout à partir des forages qui puiseront dans les nappes souterraines au moment de leur recharge. Tout cela pour éviter les restrictions préfectorales de l’été et développer une irrigation massive insoutenable pour la ressource en eau.

Cette enquête d’utilité publique a lieu en plein confinement de la population, ce qui est un scandale démocratique ! Le Collectif Bassines Non Merci 86 – Eau Bien Commun demande à Madame la Préfète le report de cette enquête d’utilité publique ; voir la vidéo :

Madame la Préfète nous vous accusons :

En cas de non report de cette enquête, le mercredi 18 novembre de 9H à 12H, le commissaire enquêteur recevra à la mairie de Vendeuvre du Poitou les citoyens qui lui feront part de leurs interrogations. Nous vous souhaitons nombreuses et nombreux pour dire au commissaire enquêteur toutes les questions que vous vous posez.

Collectif Bassines Non Merci 86 – Eau Bien Commun

Contact pour la Presse : Ambroise PUAUD. Tél : 05 49 51 35 49




Source: Uclpoitiers.noblogs.org