Janvier 26, 2022
Par Sans Nom
219 visites


Qui en veut à la mairie de Basse-Terre ?

France Antilles/Guadeloupe La 1ere, 25 janvier 2022 (extrait)

Qui se cache derriĂšre les actes de sabotage qui sont perpĂ©trĂ©s contre l’hĂŽtel de ville du chef-lieu ? C’est Ă  cette question que les enquĂȘteurs de la police tenteront de rĂ©pondre. Ils devront permettre d’en appendre davantage sur les commanditaires.

Le Service dĂ©partemental d’incendie et de secours (SDIS) a Ă©tĂ© appelĂ© Ă  intervenir, suite Ă  un dĂ©part de feu suspectĂ© dans l’annexe de la mairie de Basse-Terre, au Cours Nolivos, peu aprĂšs 3h30. Il y avait, en effet, deux foyers dans deux bureaux du premier Ă©tage du bĂątiment, dont celui des ressources humaines, oĂč tout a Ă©tĂ© dĂ©truit. Les pompiers sont venus Ă  bout des flammes Ă  5h40.


Souvenons-nous du 29 novembre dernier et de ce dĂ©but de feu qui s’était dĂ©jĂ  dĂ©clarĂ© sur le parvis de l’hĂŽtel de ville de Basse-Terre, au pied de la porte principale laquelle avait Ă©tĂ© dĂ©truite. Une riveraine, puis les pompiers, avaient pu rapidement maĂźtriser le sinistre avant qu’il n’ait eu le temps de se propager dans le bĂątiment. Dans les cendres, des morceaux de pneus et de nombreuses matiĂšres inflammables avaient Ă©tĂ© retrouvĂ©s.

Idem Ă  Sainte-Anne, oĂč  la mairie, le restaurant scolaire et le centre administratif ont Ă©tĂ© vandalisĂ©s, durant la mĂȘme nuit du 24 janvier : « Cette nuit l’hĂŽtel de Ville, le restaurant scolaire et le centre administratif ont Ă©tĂ© pris pour cible. De l’huile de vidange a Ă©tĂ© dĂ©versĂ©e bloquant les accĂšs.IndignĂ© le Maire dĂ©plore ces nouveaux faits de violence et de dĂ©tĂ©rioration de biens publics. Â»




Source: Sansnom.noblogs.org