Novembre 10, 2021
Par Attaque
271 visites


reçu par mail / mercredi 10 novembre 2021

Les six compas anarchistes qui ont passé les 8 derniers mois en détention préventive près de Barcelone (dans la prison de Brians I) ont été libéré.e.s, avec l’obligation de payer 40.000€ de caution chacun.e ! Ils/elles sont accusé.e.s d’association de malfaiteurs et d’avoir agi de manière coordonnée pour mener des actions violentes, par exemple en brûlant un fourgon de police sur la Rambla, lors des 10 jours d’émeutes de février dernier à Barcelone, pour la libération du rappeur politique Pablo Hazel.

La dernière déclaration du juge dit que l’ancienne accusation de « tentative de meurtre » (sur le flic à l’intérieur du fourgon) n’est plus d’actualité, puisque des pompiers-experts ont découvert que le danger représenté par le liquide qui brûlait à l’extérieur du fourgon était très faible, pour le policier à l’intérieur.

Le parti de « gauche radicale » CUP [Candidatura d’Unitat Popular, parti indépendantiste catalan, de gauche ; NdAtt.], qui avait organisé la manifestation du 27 février, n’a fait aucune pression sur l’actuel gouvernement catalan (dont il fait partie) afin de libérer les six compas et il n’a même pas appelé à la solidarité !




Source: Attaque.noblogs.org