Les gouvernements « transfriendly » utilisent nos luttes comme des faire valoir progressistes pour continuer leur même merde transphobe, capitaliste, colonialiste,… Leur soi disant intégration à ce système ne peux en aucun cas être libératrice et émancipatrice. Elle donne la légitimité à l’état de renforcer son pouvoir et son contrôle sur nos vies et nos corps.

Quand nos genres continuent à nous rendre cibles de harcèlements, d’exclusions, d’assassinats et/ou de suicides nous ne voulons pas seulement des appels vides de sens à la « justice » ou de calmes veillées aux chandelles.

Tout en nous souvenant de nos mort.e.s, n’oublions pas celles et ceux toujours en luttes !

Solidarité avec Jennifer et autres genres rebelles survivant.es au cœurs des taules

Solidarité aux compagnon.n.es anarchistes en Italie, chili, Biélorussie,…

Bien à vous, dans l’attaque du genre




Source: Iaata.info