Mai 5, 2016
Par Collectif Emma Goldman
201 views


Crédit photo: Ma’an news.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 5 mai, les forces d’occupation israéliennes ont mené des attaques sur la Bande de Gaza. Selon des sources médicales palestiniennes, les frappes aériennes ont fait quatre blessé-e-s dans le quartier d’al-Zeytoun, situé dans le sud-ouest de la ville de Gaza. Durant la journée de jeudi, les bombardements ont continué, menant à la mort d’une femme palestinienne, Jana Aytah al-Amur, touchée par une frappe dans le secteur d’al-Fakhari, situé à l’est de Khan Yunis, dans le sud de la Bande de Gaza.

Toujours selon des sources médicales, une jeune femme palestinienne de 21 ans a été blessé après une frappe israélienne dans le secteur d’al-Rayyan, dans la partie est de Rafah. Vers 5h du matin ce jeudi, des témoins ont déclaré que des F-16 israéliens ont bombardé à maintes reprises le sud de la Bande de Gaza, touchant des terres agricoles dans le secteur d’Abu al-Rus, à l’est de Rafah. La ville de Beit Lahiya a elle aussi été touchée par des frappes [1].

L’État colonial et son armée utilisent encore la même excuse, soit que les bombardements menés par les forces d’occupation sont en réponse à des attaques menées par le Hamas. Comme à chaque reprise, le but est toujours la continuité du génocide et le renforcement du régime d’apartheid. Durant le raid, un garage automobile a été touché. Toutefois, les véhicules du propriétaire du bâtiment, Hassan Hassanen, servent aux travaux immobiliers et à la reconstruction de la Bande de Gaza [2]. Loin des « terroristes » du Hamas…

[1] http://www.maannews.com/Content.aspx?id=771402

[2] http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201605/05/01-4978295-nouvelles-frappes-aeriennes-israeliennes-sur-la-bande-de-gaza.php




Source: