Septembre 8, 2019
Par Paris Luttes
17 visites


Aux alentours de 1905, des anarchistes organisent des balades champĂȘtres dominicales. Elles ont lieu dans des localitĂ©s proches de Paris (Herblay, Meudon, Rambouillet, Saint-Germain-en-Laye, la forĂȘt de SĂ©nart) et sont annoncĂ©es chaque jeudi dans les colonnes de L’Anarchie.

On se donne rendez-vous gare Saint-Lazare ou gare d’Orsay, le plus souvent, et l’on part en bande joyeuse, emportant avec soi des provisions pour la journĂ©e et des instruments de musique, resquillant quand on peut pour ne pas payer le train, multipliant les provocations Ă  l’égard des voyageurs Ă  mine de bourgeois Ă©garĂ©s dans les mĂȘmes wagons.

AprĂšs une bonne marche entre champs et forĂȘt, on s’assoit pour se restaurer, Ă©couter un confĂ©rencier et reprendre en cƓur le rĂ©pertoire des chansons libertaires (
) C’est le moment de faire un peu de propagande en distribuant les invendus de L’Anarchie et en collant quelques affichettes.

GrisĂ©s de plein air, chargĂ©s de fleurs, tous repartent par le dernier train, plus bruyant que jamais, faisant retentir, jusque sous les verriĂšres de la gare d’arrivĂ©e, des couplets Ă  la gloire de l’anarchie.

Anne Steiner, Les En-dehors. Anarchistes individualistes et illĂ©galistes Ă  la « belle Ă©poque Â», L’ÉchappĂ©e, 2019, p. 25-26.

Nous souhaitons renouer avec cette pratique anarchiste. Ainsi l’ABCIDF propose des balades en forĂȘt pour se rencontrer, Ă©changer, passer du bon temps et envisager la suite ensemble.

C’est l’occasion de se rencontrer, Ă©changer, passer du bon temps et envisager la suite ensemble. Nous aurons prĂ©vu quelques sujets de discussion si le moment s’y prĂȘte.

Rendez-vous 11h (dĂ©part 11h30) : on se retrouve devant la sortie 2 de la station de mĂ©tro ChĂąteau de Vincennes (ligne 1), puis dĂ©part pour le bois de Vincennes.




Source: Paris-luttes.info