Retrouvons-nous pour déchirer joyeusement un livre, en lire chacun·e un bout et en parler ensemble !

Le Livre

Nous sans l’État, de Yásnaya Elena Aguilar Gil

Une réflexion profonde et vivifiante sur les résistances aux États-nations, par l’une des voix les plus fécondes de la critique décoloniale en Amérique latine.

À rebours des assignations et représentations homogénéisantes façonnées par le pouvoir, ce recueil de textes fondateurs de Yasnaya Aguilar, interroge à la source l’« être indigène », ce « nous » inscrit dans une catégorie paradoxale, à la fois levier de résistance et d’oppression. Yasnaya Aguilar mène la discussion sur trois points-clés de la recherche d’alternatives à la mondialisation néolibérale : l’importance de la langue et de la culture dans la résistance, la complexité de situation des femmes autochtones face à l’assimilationnisme et enfin, la critique de l’État-nation colonial par les « premières nations ».

Nous sans l’État rappelle avec force une donnée fondamentale : les États-nations modernes ont façonné leur politique d’oppression des peuples par le croisement de logiques capitalistes, patriarcales et coloniales.

Qu’est-ce qu’un arpentage ?

L’arpentage est un atelier de lecture collective consistant à découper un livre en autant de morceaux qu’il y a de participant·e·s, en lire un chacun·e (pas de pression à finir l’extrait !) puis mettre en commun nos lectures. La mise en commun nous permet d’avoir une vue d’ensemble d’un livre sans l’avoir lu en entier, mais aussi d’échanger sur ce que nous avons compris/aimé ou pas et comment lier le contenu à nos expériences.

Infos pratiques

Date : Vendredi 14 Octobre, a partir de 18h

Lieu : Au Chat Noir, 33 rue Antoine Puget, Toulouse

Inscriptions : [email protected]

Prix libre et non-nécessaire pour soutenir la BAF




Source: Iaata.info