Après des médailles en chocolat pour les soignants, des badges à collectionner pour les profs ? L’académie de Montpellier fait preuve d’innovation disruptive pour « valoriser l’engagement » des enseignants pendant la crise du COVID-19.

Le site de l’académie précise en effet la marche à suivre aux professeurs désireux de porter un badge et de le faire valoir sur des plate-formes dédiées.

Plusieurs titres sont donnés par les badges : « explorateur » et « utilisateur » pour les enseignants ayant exploré/utilisés de nouvelles méthodes pédagogiques pendant la crise du COVID, et « passeur » ou « bâtisseur » pour les gens ayant produit ou partagés des ressources, contenus et pratiques pédagogiques.

capture d’écran du site de l’académie de Montpellier

Le syndicat Sud Educ’ 34 a répondu à l’académie en vidéo et par le biais d’un communiqué, dénonçant « les logiques managériales au sein de l’éducation, […] et des conceptions éducatives et pédagogiques uniformisées et rétrogrades.Bref, accélérer la destruction du service public d’éducation au profit d’une école réactionnaire au service du patronat. »

Une provocation de plus à l’heure où les profs commencent à sortir dans la rue pour protester contre la politique de Jean Michel Blanquer, ministre de l’éducation. De quoi jeter de l’huile sur le feu, alors que des grèves se préparent pour demain, mardi 30 juin -date de manifestation de soutien au personnel soignant – comme au collège de Saint Clément de Rivière.


Article publié le 29 Juin 2020 sur Lepoing.net