Octobre 5, 2022
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
224 visites

Le 28 septembre, l’UCL était dans la rue avec un BD-tract

Le 28 septembre, l’UCL était dans la rue avec un BD-tract pour :

– des moyens pour l’hôpital public

– la suppression de la double clause de conscience ;

– des moyens conséquents pour les associations qui luttent au quotidien pour permettre l’accès à l’IVG ;

– le développement de l’éducation à la vie affective et sexuelle permettant à toutes et tous des choix libres et éclairés ;

– la suppression de tout délai ou étape imposés dans les parcours d’IVG car la notion de durée de temps n’est pas compatible avec un véritable droit à disposer de son corps ;

– l’accès à l’information, aux soins médicaux, à la contraception et aux procédures d’IVG libre et égalitaire, pour toustes, sur l’ensemble du territoire ;

– la formation obligatoire des personnels de santé pour améliorer l’accès des personnes trans, intersexes et/ou non-binaires aux soins gynécologiques, et pour que les techniques d’avortement et d’accompagnement des femmes fassent partie de leur formation initiale ;

– la dépénalisation de l’avortement partout dans le monde





Source: Unioncommunistelibertaire.org