Mai 3, 2019
Par Squat.net
170 visites

A Avignon, un squat est ouvert depuis mi-décembre. Suite à cette réquisition citoyenne occupation, une quarantaine de mineurs isolés et de familles avec enfants y sont logés depuis. Le propriétaire du 7 rue Pasteur est le diocèse d’Avignon.

Le prochain concert de soutien est ce dimanche 28 avril à partir de 14h.

Communiqué de Presse du Collectif Rosmerta

A Avignon, le 19 avril 2019

Le jeudi 19 Avril, 3 familles et 6 jeunes accueillis au 7 rue Pasteur par l’association Rosmerta étaient convoqués par les services de la préfecture, dans les locaux du SIAO d’Avignon, en vue d’une proposition de relogement.

Pour les jeunes, la proposition a vite avorté. En effet, après avoir à nouveau remis en doute leur minorité, la représentante de la préfecture a confirmé que s’ils avaient effectivement moins de 18 ans, seuls les services départementaux étaient compétents pour assurer leur protection.

Après avoir rappelé le caractère illégal de la situation de Rosmerta et brandi la menace d’une expulsion prochaine, des propositions de relogement leur ont été faites.

En concertation avec les bénévoles de Rosmerta, elles ont accepté ces propositions et ce, malgré l’angoisse générée par le fait de quitter aussi précipitamment un lieu dans lequel ils se sentaient chez eux et accompagnés, pour une « solution » qui semble, au moins pour deux des familles, très précaires.

Si nous reconnaissons une certaine volonté d’action de la part de la préfecture, nous ne pouvons que déplorer et dénoncer la précarité des solutions proposées.

Nous constatons le déni dans lequel s’installe la Préfecture en refusant d’admettre le manque crucial d’hébergements pour demandeur d’asile. Ce constat est partagé, au niveau national, par l’ensemble des associations oeuvrant pour l’aide aux demandeurs d’asile. Elle nie, également, les chemins tortueux, les portes closes, les lits à-même le sol, les nuits d’errance de ces familles.

De la même manière, elle refuse de reconnaître la qualité de l’accueil proposé par Rosmerta grâce à la mobilisation de centaines de bénévoles.

Nous demandons à ce que l’Etat s’engage sur des accompagnements plus pérennes et prenne en compte la situation dramatique dans laquelle se trouvent les familles exilées.

NB : Malgré le départ (peut-être temporaire) de ces familles, 30 personnes sont encore hébergées au 7 rue Pasteur.

ROSMERTA – Lieu d’hébergement, centre social et culturel autogéré à Avignon

Rosmerta, 7 rue Pasteur, 84000 Avignon
09 52 20 06 67
[email protected]@@rosmerta-avignon.fr
http://rosmerta-avignon.fr/




Source: