Septembre 5, 2020
Par Le Numéro Zéro
187 visites


Dans son département d’élection, le président d’Auvergne-Rhône-Alpes souhaite construire au plus vite une déviation d’une dizaine de kilomètres sur la route nationale 88. Pour son projet, qui collectionne les avis environnementaux négatifs, il ne lésine ni sur les moyens – plus de 230 millions d’euros – ni sur le lobbying.

Pour tenter d’étouffer tout débat, on ne pouvait pas choisir période plus adéquate… Entre le 15 juillet et le 14 août, la préfecture de Haute-Loire a organisé l’enquête publique relative à la déviation de la route nationale 88. Dans le département-fief de Laurent Wauquiez, le projet fait figure de serpent de mer : l’État promet depuis près d’un quart de siècle de doubler cet axe qui relie Le-Puy-en-Velay à Saint-Étienne, avec une mise en deux fois deux voies au niveau d’Yssingeaux et, surtout, une nouvelle route dotée de deux échangeurs entre les communes de Saint-Hostien et du Pertuis. Soit 10,7 kilomètres de bitume à dérouler entre les bucoliques collines de ce coin du Massif central. Coût estimé du chantier : plus de 263 millions d’euros.

P.-S.




Source: Lenumerozero.info