Des ouvrières et employés précaires qui osent se rebeller, qui défient leur patron, s’engagent et se politisent ? Oui, ça existe. Mais, leur courage individuel n’y suffirait pas sans une base arrière où puiser des ressources, du réconfort, un soutien en béton. C’est ce que montre l’enquête sur deux unions locales CGT particulièrement actives en direction des précaires.


AL de novembre est disponible !

/
syndicalisme

By {{}} FEED_NAME , post_publish_date {{}}

Source: {{}} original_post_url