Ils et elles croyaient que la France était le pays des droits de l’homme. Julie Allard le pensait aussi à la sortie de l’école d’avocat. À travers ses client-es, elle découvre la réalité du Bureau des étrangers à la Préfecture, des Centres d’accueils pour demandeurs d’asile, du numéro d’appel d’urgence pour les sans-abris, et des salles d’audience bien sûr. Par cette conférence gesticulée, Julie Allard nous propose un voyage aux frontières du droit, qui questionne le but et la légitimité de la politique d’immigration.

Ce spectacle est ouvert à toutes et tous, et la participation à prix libre. Une buvette et une petite restauration sont organisées sur place au profit du Collectif Lochois d’accueil et de solidarité avec les personnes migrantes. C’est vendredi 6 mars 2020 à 19h30 au centre Maurice Aquillon, 13 rue du Dr Paul Martinais, Loches.

Pour ceux et celles qui veulent aller plus loin, un atelier « Le procès des idées reçues sur l’immigration » est proposé samedi 7 mars de 10h à 13h, animé par Julie Allard. Par des jeux de débats et à partir des vécus de chacun.e, il s’agira de se questionner sur ces idées reçues.

Plus d’infos : [email protected]


Article publié le 19 Fév 2020 sur Larotative.info