Janvier 18, 2022
Par Rennes Info
157 visites

Ce samedi 15 janvier, l’inter-organisation de soutien aux personnes exilées a réquisitionné le gymnase de la Poterie, rue de Vern à Rennes .

En effet, depuis de nombreux mois, plus d’une centaine de personnes sont sans logement. Après le campement des Gayeulles, l’accueil dans les locaux associatifs des Éclaireurs et Éclaireuses de France à Thorigné-Fouillard ne pouvait plus durer.

Les autorités n’ayant proposé aucune solution d’hébergements, nous constatons que l’action de l’inter-organisation de soutien aux personnes exilées a permis de mettre à l’abri de très nombreuses personnes et familles.

Le gymnase de la Poterie reste une solution d’urgence dont personne ne peut se satisfaire et qui ne saurait être pérenne.

L’État et les collectivités locales doivent trouver, au plus vite et sans conditions, des solutions d’hébergements pour toutes ces personnes et familles.

L’accès à un logement est un droit fondamental qui conditionne l’exercice de nombreux autres droits, comme celui de pouvoir suivre une scolarité normale.

Nos organisations syndicales, CGT Éduc’action 35, UD CGT 35, CNT-STE 35, UL CNT 35, SNFOLC 35, FSU 35, Solidaires 35 et SUD Éducation 35 apportent leur total soutien à l’occupation du gymnase de la Poterie.

Nous revendiquons :

- la mise à l’abri de toutes les personnes et familles à la rue, quels que soient leurs statuts

- des logements dignes et pérennes pour toutes et tous

- la régularisation de toutes les personnes sans-papiers

- Le droit aux personnes sans papiers de travailler pour pouvoir vivre




Source: Rennes-info.org