Août 11, 2016
Par Le Monde Libertaire
36 visites


par PAT DE BOTUL le 11 août 2016

Aux armes !

Donald Trump a de nouveau dérapé. Lors d’un meeting en Caroline du nord, il a laissé entendre que si Hillary Clinton était élue présidente, et qu’elle nommait à la Cour suprême des juges déterminés à limiter le port d’arme, seuls les partisans du port d’armes pourraient l’en empêcher. Largement interprétée comme un appel à la violence contre la potentielle présidente ou contre des magistrats, cette remarque a suscité un tollé. «En gros, Hillary veut abolir le deuxième amendement», qui garantit le droit de posséder des armes, a lancé Donald Trump. «Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n’y a rien que vous puissiez faire, les gars. Bien que, avec les gens du deuxième amendement, il y a peut-être une solution, je ne sais pas», a poursuivi, “sourire en coin et sans élaborer davantage, le candidat républicain”, selon le Washington Post.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: