De l’internationalisme révolutionnaire. 1re partie. 1864-1914 – De l’espoir à la trahison.

Le numéro 3 de la revue Autogestion de l’Union Locale CNT est disponible, numéro de 106 pages, entièrement consacré à la question de l’Internationalisme Révolutionnaire de 1864 à 1914.

Dans cette approche nous abordons la création de la Première Internationale, les orientations en son sein, la Fédération Jurassienne, l’activité de la CGT au sein de l’Internationale syndicale, la tentative de création d’une organisation syndicaliste révolutionnaire autonome, le poids du nationalisme et du patriotisme dans le mouvement ouvrier, et le ralliement à l’Union Sacrée en 1914.

Il s’agit d’une première partie, le numéro suivant traitera de la période allant de 1914 à 2020. Outre les différents courants syndicaux et politiques de l’internationalisme révolutionnaires, nous aborderons la création de l’AIT, son activité en particulier en 1936 et face à la seconde guerre mondiale, la place de la CGT-SR puis de la CNT dans cette organisation, et ensuite en-dehors. Nous terminerons par la création de la CIT à Parme en mai 2018.

— 

Le prix pour la vente au numéro est de 10,00 euros, pour les envois port gratuit.


Article publié le 10 Fév 2020 sur Cnt-f.org