DĂ©cembre 16, 2021
Par Sans Nom
277 visites



« Quand j’ai jetĂ© un Ɠil par la fenĂȘtre, j’ai vu que ça brĂ»lait Â»

Le ProgrÚs, 16 décembre 2021 (extrait)
Mercredi matin, le long des terrains de tennis de la rue du Brouilli, Ă  Aurec-sur-Loire, chaque voiture qui passe ralentit et quelques badauds s’arrĂȘtent pour prendre des photos des restes incendiĂ©s du car scolaire qui Ă©tait garĂ© lĂ , la veille au soir.Les pompiers ont Ă©tĂ© prĂ©venus vers 2 h 40, dans la nuit, que le feu Ă©tait en train de ronger le vĂ©hicule, capable de transporter une soixantaine de personnes. Les pompiers d’Aurec-sur-Loire, Bas-en-Basset, Monistrol-sur-Loire et Firminy se sont attaquĂ©s au sinistre, qui les a mobilisĂ©s jusqu’à plus de 4 heures du matin. « J’ai Ă©tĂ© rĂ©veillĂ© par de petites dĂ©tonations, sĂ»rement l’éclatement des pneus. Quand j’ai jetĂ© un Ɠil par la fenĂȘtre, j’ai vu que ça brĂ»lait Â», indique un voisin. L’autocar a Ă©tĂ© entiĂšrement dĂ©truit.


Une enquĂȘte de gendarmerie a Ă©tĂ© ouverte et les TIC (Techniciens en identification criminelle) ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s pour faire des prĂ©lĂšvements sur les lieux au petit matin. « Je ne veux pas faire l’enquĂȘte Ă  la place des gendarmes et je ne souhaite pas m’avancer sans savoir. Mais c’est vrai qu’un bus qui prend feu tout seul, Ă  3 heures du matin, ça peut poser question Â», confie le voisin rĂ©veillĂ© par les dĂ©tonations. Le contexte de ces derniĂšres semaines, oĂč la commune a connu de nombreux incendies volontaires et oĂč des feux d’artifice ont Ă©tĂ© tirĂ©s vers la gendarmerie , laisse les imaginations et les commentaires des passants spĂ©culer sur l’origine du sinistre.

Aucune hypothĂšse n’est privilĂ©giĂ©e pour le moment par les militaires. C’est d’ailleurs ce que retient le maire de la commune, Claude Vial, qui prĂ©fĂšre temporiser et rĂ©server sa communication sur les faits, tant que les rĂ©sultats de l’enquĂȘte n’ont pas Ă©tĂ© annoncĂ©s. Ses Ă©quipes municipales ont ƓuvrĂ© une grande partie de la nuit pour installer la signalisation et traiter la route, afin d’éviter les accidents dus aux dĂ©bris et Ă  la suie. « Si c’est accidentel, c’est dommageable pour le transporteur mais s’il s’avĂšre que c’est criminel, alors ce sera trĂšs grave Â», commente l’édile




Source: Sansnom.noblogs.org